AMILCAR ZANNONI

PERSONNALITÉ

Ce que nous donnons nous appartient et ce que nous gardons, nous le perdons.

Amilcar Zannoni
1922-2009

Un sculpteur d’exception

« Le fer est un matériau vivant comme l’homme, le métal rouille, l’homme meurt. Le fer capte la lumière et c’est cet appel vers la lumière que j’ai toujours rêvé de rendre. Tout doit passer par le cœur. »

Le sculpteur Amilcar Zannoni est né à Bagno di Romagna en Italie d’une famille de trois enfants. Ses parents sont venus travailler à la mine de Moutiers et Amilcar a bien connu la mine pour y avoir travaillé de nombreuses années jusqu’à sa maladie. Il s’est tourné alors vers le matériau issu des entrailles de la terre : le fer, le minerai qui a rongé l’homme en a fait un artiste. A travers son œuvre de sculpteur, il a fixé la marque du fer qui a fait vivre toute cette région.

En 2004, lorsque nous l’avons sollicité pour imaginer le trophée du Festival, il a été très touché. « L’idée a jailli dans ma tête telle une évidence en quelques secondes. Ça a été facile. » Un écran, des spectateurs, le tout réalisé en fer et en bronze. « J’ai toujours eu un rapport artistique fort avec Villerupt, je me sens lorrain et moustérien avant tout, mais on n’oublie jamais ses racines. »