LORO

Panorama

Sergio Morra (Riccardo Scamarcio) est un homme d’affaires peu scrupuleux. Avec Tamara (Euridice Axen), sa compagne, il décide qu’il est temps de quitter les Pouilles. Il veut grandir et pour cela il a besoin d’appuis forts. C’est à Rome que se trouve le pouvoir autour duquel il veut graviter. Ils essaient par divers moyens d’entrer en relation avec Silvio, en vain. Morra décide alors de louer une villa proche de la sienne et il y amène un groupe fourni d’escort girls. Mais Silvio (Toni Servillo) a d’autres soucis, entre autres celui de sa relation avec Veronica (Elena Sofia Ricci), sa femme, glaciale, qui le snobe. Et qui part.

Suivant le conseil d’un ami, Silvio réussit à débaucher six sénateurs de la majorité et le gouvernement tombe. Il remporte les nouvelles élections mais dans sa villa il est seul. Il cède aux sollicitations de Morra et il donne une grande fête avec toutes les filles. Mais Morra n’obtient rien de plus.

L’Aquila est détruite par un tremblement de terre.

 

 

« Silvio Berlusconi. Tel que je l’ai imaginé. L’histoire de l’homme avant tout, et marginalement du personnage politique. On pourrait m’objecter que l’on sait beaucoup de chose du personnage politique, mais aussi de l’homme. J’ai un doute.

D’après moi un homme est le résultat de ses sentiments plus que la somme biographique des faits. Du coup, dans cette histoire, le choix des faits à évoquer ne dépend pas de l’importance qu’ils ont eue dans la chronique, elle essaye plutôt de creuser en tâtonnant la conscience de l’homme. »

Paolo Sorrentino, Dossier de presse

 

 

Paolo Sorrentino (Naples, 1970) est le cinéaste italien internationalement reconnu depuis La grande bellezza, Oscar du meilleur film étranger en 2014. Son premier long-métrage, L’uomo in più date de 2001. Après Il divo (2008) et The Young Pope (série télévisée, 2016), Loro, son huitième long-métrage, revient sur l’un des thèmes majeurs de son œuvre, le pouvoir et ceux qui l’incarnent.



RÉALISATION : Paolo Sorrentino
SCÉNARIO : Paolo Sorrentino, Umberto Contarello
IMAGE : Luca Bigazzi
MONTAGE :Cristiano Travaglioli
SON : Lele Marchitelli
PRODUCTEURS : Nicola Giuliano, Francesca Cima, Carlotta Calori , Viola Prestieri, Jérôme Seydoux, Ardavan Safaee, Muriel Sauzay
PRODUCTION : Indigo Film, Pathé, France 2 Cinéma, avec la participation d’OCS et de France Télévisions, avec le soutien du MiBACT, de Regione Lazio, de Fondazione Sardegna Film Commission, de Fondo Sardegna Ospitalità et de Fondo Filming Olbia
INTERPRÈTES : Toni Servillo, Elena Sofia Ricci, Riccardo Scamarcio, Kasia Smutniak, Euridice Axen, Fabrizio Bentivoglio, Roberto De Francesco, Dario Cantarelli, Anna Bonaiuto, Giovanni Esposito, Ugo Pagliai, Ricky Memphis, Michela Cescon, Roberto Herlitzka

Italie, Suisse, France - 2018
DURÉE : 2h 30

PARTENAIRES

SUIVEZ-NOUS

FESTIVAL DU FILM ITALIEN DE VILLERUPT

6 rue Clemenceau – 54190 Villerupt

 

+33 (0)3 82 89 40 22

[email protected]