IL BUON SOLDATO

IL BUON SOLDATO
LE BON SOLDAT

Franco Brusati

IL BUON SOLDATO

LE BON SOLDAT

Une femme de 35 ans, apparemment pleine de vitalité et indépendante, est une femme désorientée et préoccupée par la charge que constituent ses parents et sa fille. Un jour elle fait la connaissance d’un jeune homme qui part faire son service militaire. De l’image de la jeunesse de ce garçon et de la joie qui s’en dégage, elle tire le courage d’espérer, de se reprendre.

 

Un ton grinçant. Une brillante démonstration d’humour noir par le réalisateur de Pain et chocolat et Oublier Venise.

Franco Brusati
Franco Brusati

Franco Brusati (1922, Milan – 1993, Rome), après des études de droit, travaille tout d'aord comme journaliste. À partir de 1950 il collabore aux scénarios de réalisateurs tels que Mario Camerini, Luciano Emmer, Alberto Lattuada, ou encore Roberto Rossellini et Mario Monicelli. Il réalise son premier film, Il padrone sono me, en 1956 et par la suite Il disordine (1962, Le désordre) et I tulipani di Haarlem (1970, Les tulipes de Haarlem). Ces films les plus remarqués sont Pane e cioccolata (1974, Pain et chocolat) et Dimenticare Venezia (1979, Oublier Venise). Suivront ses deux derniers films, Il buon soldato (1982) et Lo zio indegno (1989). Il n'aura réalisé que huit films mais il s'est également consacré au théâtre en créant six pièces.

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1161.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Franco Brusati

Scénario : Franco Brusati, Ennio De Concini

Image :  Romano Albani

Montage : Roberto Perpignani

Musique : Maurizio Fabrizio

Producteur (s) : 

Productions : Filmalpha, Gaumont, Rai 2

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Mariangela Melato, Gérard Darier, Carla Bizzari, Gérard Latigau, Siria Betti, Heinz Krüger, Jean-François Balmer

Année : 1982
Durée : 2h 14
Pays de producion :