L’EBREO FASCISTA

L’EBREO FASCISTA

Franco Molè

L’EBREO FASCISTA

1935. Oberdan Rossi, de par son père, est «à moitié juif». Défiant la tradition de sa famille, il épouse civilement Rosa Calzolari appartenant à la haute bourgeoisie d’Émilie. Son père, employé de banque, est fier du fascisme et il est un fanatique de son dirigeant. La guerre d’Éthiopie éclate et Oberdan, contrairement à la manière de voir de sa femme, part pour l’entreprise héroïque. Les désaccords et les contrastes entre les deux époux, ainsi qu’entre les deux familles respectives, s’approfondissent de plus en plus. De retour de la guerre, Oberdan est engagé comme journaliste à Bologne, laissant sa jeune femme avec deux enfants, dont l’un est gravement malade, à la maison à Modène. Nouveau motif de discorde. A Bologne, il tombe amoureux de la secrétaire de rédaction du journal. Pendant ce temps, le Duce, à l’image du Führer, promulgue les lois antisémites. Le père d’Oberdan est licencié et battu par une escouade fasciste. Oberdan, lui aussi, doit quitter son emploi et il se voit également refuser la publication d’un de ses romans. En désespoir de cause, il finit par se suicider.

 

autre titre : PRIMA DELLA LUNGA NOTTE

Franco Molè

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/ln.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Franco Molè

Scénario : Piero Regnoli, Luigi Preti, d'après son roman Un ereo nel fascismo

Image :  Fausto Zuccoli

Montage : Luigi Russo

Musique : Aldo Salvi

Producteur (s) : 

Productions : Dionysio Cinematografica

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Ray Lovelock, Martine Brochard, Silvia Dionisio, Adalberto Rossetti, José Quaglio, Ileana Ghione, Mario Valdemarin

Année : 1980
Durée : 1h 42
Pays de producion : Italie