FESTA DI LAUREA

FESTA DI LAUREA

Pupi Avati

FESTA DI LAUREA

Rimini, pendant l’été 1950. Vanni, propriétaire d’une petite industrie de confiserie, s’engage à restaurer la villa de son ancienne patronne, Gaia, et à organiser la fête qu’elle donnera pour la licence universitaire de sa fille. Il fait tout cela, en réalité, en souvenir d’un baiser que Gaia lui a donné, exactement dix ans plus tôt poussée par l’émotion de la déclaration de guerre. Maintenant, la femme et son digne époux profitent du dévouement de leur ancien domestique pour se faire servir sans bourse délier.

Le grand jour arrive; la maison a retrouvé toute sa beauté d’antan et Vanni est persuadé que, grâce à sa bonne volonté, Gaia se souviendra de cet instant de tendresse d’il y a dix ans. Naturellement, rien ne se passe comme il l’a imaginé. Sur le diplôme de la jeune fille pèse un soupçon, car elle aurait elle-même trafiqué les notes; Gaia brille par son ab­sence, tandis que son mari abuse sans vergogne de la gentillesse de Vanni. Bref, la fête est un désastre…

A la fin, Vanni, avec l’impression d’avoir été dupé, affronte la situation avec réalisme et parvient à se débarrasser avec dignité de cet absurde souvenir, de cette entrave psychologique.

 

Comédie sentimentale délicate et romantique, faite de palpitations et de rougissements, racontée tout en discrétion, comme l’est le style de Pupi Avati. […]. Des personnages candides comme celui mesuré de Carlo Delle Piane n’existent probablement que dans les contes de fées, mais c’est un plaisir d’en rencontrer de temps en temps.

Massimo Bertarelli, Il Giornale, 26 octobre 2002

Pupi Avati
Pupi Avati

Pupi Avati (Bologne, 1938) se passionne d’abord pour la musique de jazz, thème, entre autres, de Jazz Band (1978) et Bix (1991) . Il débute sa carrière en 1968 et s’essaye à différents genres : parodies de films d’horreur, comédies musicales. Mais c’est avec des comédies sentimentales empreintes de nostalgie qu’il remporte certains succès. Avec plus de quarante films réalisés il est l’un des cinéastes italiens les plus féconds.

Filmographie partielle: La casa dalle finestre che ridono (1976, La maison aux fenêtres qui rient), Le strelle nel fosso (1979, L'étrange visite), Aiutami a sognare (1981), Una gita scolastica (1983, La balade inoubliable), Regalo di Natale (1986), Storia di ragazzi e di ragazze ((1989, Histoires de garçons et de filles), Dichiarazioni d'amore (1994), Il cuore altrove (2003, Un cœur ailleurs), La seconda notte di nozze (2005), Il papà di Giovanna (2008), Il cuore grande delle ragazze (2011), Il signor Diavolo (2019)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1131.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Pupi Avati

Scénario : Pupi Avati, Antonio Avati

Image :  Pasquale Rachini

Montage : Amedeo Salfa

Musique : Riz Ortolani

Producteur (s) : Antonio Avati, Luciano Martino

Productions : DueA Film, Dania Film, Filmes International, National Cinematografica en collaboration avec Rai Uno

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Carlo Delle Piane, Aurore Clement, Lidia Broccolino, Nik Novecento, Dario Parisini, Fiorenza Tessari, Davide Celli

Année : 1985
Durée : 1h 34
Pays de production : Italie