JAZZ BAND

JAZZ BAND

Pupi Avati

JAZZ BAND

A Bologne, dans les années 50, un groupe de jeunes amis, d’origines sociales diverses mais unis par la meme passion du jazz, fondent un orchestre, le « Criminal Jazz Band ». Chacun des membres a également ses engagements avec leurs études ou avec des fiancées qui se sentent négligées, mais ils sont tous déterminés à surmonter les difficultés et à s’entraîner au quotidien avec le groupe. Giuseppe, protagoniste et narrateur, vit avec sa famille; son grand-père est le seul à l’encourager à suivre ses penchants, tandis que ses parents aimeraient qu’il se consacre davantage aux études. Le groupe s’est peu à peu disloqué, mais il s’est rapidement recomposé pour participer à un important concours de jazz. Dans le défi avec le rival « Magistratus Jazz Band », tous les membres s’impliquent de leur mieux, et cette fois ils sont soutenus par leurs familles, avec le rêve de passer de la dimension amateur au monde des professionnels…

 

Être un joueur de jazz à Bologne en 1956 signifiait être quelqu’un. Cela transparaissait dans notre tenue vestimentaire et dans notre mode de vie. Nous étions des musiciens de jazz avant même d’apprendre à jouer. En bref, on a compris que j’étais plus attiré par la façon de m’habiller, de me mouvoir et de parler de vrais jazzmen plutôt que de leur musique. C’est à ce genre d’imitation maladroite que j’ai dédié mon film, à ces gars et à leur ingénuité.

Pupi Avati, entretien avec Vittorio Spiga, Resto del  Carlino, 30 avril 1978

 

Un travail autobiographique intense dans lequel le metteur en scène raconte quand, jeune clarinettiste, il a tenté de s’imposer sur la scène musicale de Bologne dans les années 1950. A travers les histoires du septuor Criminal Jazz Band, Avati revit les aventures musicales, les premières amours, les événements politiques de sa jeunesse.

raiplay.it

 

Réalisation pour la télévision en trois parties, version réduite pour le cinéma.

Pupi Avati
Pupi Avati

Pupi Avati (Bologne, 1938) se passionne d’abord pour la musique de jazz, thème, entre autres, de Jazz Band (1978) et Bix (1991) . Il débute sa carrière en 1968 et s’essaye à différents genres : parodies de films d’horreur, comédies musicales. Mais c’est avec des comédies sentimentales empreintes de nostalgie qu’il remporte certains succès. Avec plus de quarante films réalisés il est l’un des cinéastes italiens les plus féconds.

Filmographie partielle: La casa dalle finestre che ridono (1976, La maison aux fenêtres qui rient), Le strelle nel fosso (1979, L'étrange visite), Aiutami a sognare (1981), Una gita scolastica (1983, La balade inoubliable), Regalo di Natale (1986), Storia di ragazzi e di ragazze ((1989, Histoires de garçons et de filles), Dichiarazioni d'amore (1994), Il cuore altrove (2003, Un cœur ailleurs), La seconda notte di nozze (2005), Il papà di Giovanna (2008), Il cuore grande delle ragazze (2011), Il signor Diavolo (2019)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/71oGIZ2vL._AC_SY879_.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Pupi Avati

Scénario : Maurizio Costanzo, Gianni Cavina, Pupi Avati, Antonio Avati

Image :  Pasquale Rachini

Montage : Maurizio Tedesco

Musique : Amedeo Tommasi

Producteur (s) : Antonio Avati, Gianni Minervini

Productions : A.M.A. Film, Rai TV

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Lino Capolicchio, Gianni Cavina, Giulio Pizzirani, Carlo Delle Piane, Mauro Avogadro, Guido De Carli, Pietro Brambilla, Carlo Simonetti, Paolo Turco, Adriana Innocenti

Année : 1979
Durée : 213 min
Pays de production : Italie