NOVECENTO (1900)

NOVECENTO (1900)
1900

Bernardo Bertolucci

NOVECENTO

1900

1900 raconte les vies parallèles de deux garçons nés le même jour dans une grande propriété terrienne de l’Émilie-Romagne au début du 20e siècle. L’histoire débute fin janvier 1901, à l’annonce de la mort de Verdi, avec la naissance d’Alfredo, le fils du propriétaire, et d’Olmo, le fils bâtard d’une famille de métayers attachée à l’exploitation. Les deux garçons grandissent ensemble et prennent peu à peu conscience de leur statut social opposé.

Alfredo est le petit-fils d’Alfredo Berlinghieri, un grand propriétaire terrien, brimé par un père autoritaire proche des milieux fascistes. Il cherche à échapper à cette emprise paternelle et à mener une vie insouciante avec son épouse Ada, laissant le contremaître Attila, membre des Chemises noires, prendre le contrôle de la propriété et brutaliser les paysans. Olmo, fils de paysan, est éveillé très tôt à son statut social pauvre. Face à l’injustice, il affirme, poussé par Anita, sa fiancée institutrice, ses convictions socialistes et organise la résistance contre les fascistes.

L’opposition de ces deux destins accompagne l’histoire de l’Italie, du progrès technologique à la Première Guerre mondiale, de la montée des revendications sociales au fascisme. Le film se termine avec la fin de la Seconde Guerre mondiale et la victoire des paysans sur les fascistes. Dans l’épilogue, Attila est tué par les paysans, Alfredo est jugé pour complicité mais épargné. Olmo s’adresse alors directement au spectateur pour énoncer, symboliquement, que le patron est mort.

(source : Wikipedia)

 

Quatre saisons, un demi siècle de l’histoire italienne à travers la chronique d’une province que Bertolucci connait bien pour y être né. Chronique d’une province, mais aussi chronique familiale déçue par le regard de deux enfants nés un même jour de l’été 1900. Un petit paysan et un fils de propriétaire. A travers ce double regard, tous les grands événements qui ont bouleversé la société du XXe siècle. une fresque symbolique dans l’aboutissement à la mort de la figure du « patron ».

Un film soigné, travaillé, somptueux. Une date dans l’histoire du cinéma. Si pour L’Humanité, en 1976, le film est « l’exemple le plus grandiose, jusqu’à présent en Occident, d’un grand film politique, d’une grande fresque épique et populaire », pour Michel Ciment le fait « d’idéaliser le prolétariat interdit à Bertolucci de démonter le mécanisme de l’adhésion des masses au fascisme ».

 

Le film a été distribué en deux actes en 1976, est a été restauré en 2018 par la Cinémathèque de Bologne.

Bernardo Bertolucci
Bernardo Bertolucci

Bernardo Bertolucci (1941, Casarola, Émilie-Romagne – 2018, Rome), est l'un des grands maîtres du cinéma italien. Dès l'âge de 15 ans il tourne des courts métrages avec une caméra 16 mm. Il débute comme assistant de Pasolini en 1961 pour Accattone et réalise son premier long-métrage l'année suivante, La commare secca. Certains de ses films ont connu un succès retentissant : le sulfureux Dernier tango à Paris ; la fresque au casting prestigieux, 1900 ; le film au neuf Oscars, Le dernier empereur.

En 2011 une Palme d'or pour l'ensemble de son œuvre lui est décernée à Cannes.

Filmographie : Prima della Rivoluzione (1964), Strategia del ragno (1970, La stratégie de l'araignée), Il conformista (1971, Le Conformiste), Ultimo tango a Parigi (1972, Le Dernier Tango à Paris), Novecento (1976, 1900), La Luna (1979), La tragedia di un uomo ridicolo (1981, La tragédie d'un homme ridicule), L'ultimo imperatore (1987, Le Dernier Empereur), The Sheltering Sky (1990, Un thé au Sahara), Little Buddha (1993), Io ballo da sola (1996, Beauté volée), The Dreamers (2003, Innocents-The Dreamers), Io e te (2012, Moi et toi)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1076.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Bernardo Bertolucci

Scénario : Bernardo Bertolucci, Giuseppe Bertolucci, Franco Arcalli

Image :  Vittorio Storaro

Montage : Franco Arcalli

Musique : Ennio Morricone

Producteur (s) : Alberto Grimaldi

Productions : PEA, Productions Artistes Associés, Artemis Film

Distribution France : Ciné Sorbone

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Gérard Depardieu, Dominique Sanda, Burt Lancaster, Laura Betti, Robert De Niro, Donald Sutherland, Stefania Sandrelli, Sterling Hayden, Alida Valli

Année : 1976
Durée : 5h13 (2h43+2h30)
Pays de production : Italie, France, Allemagne