TELEFONI BIANCHI

TELEFONI BIANCHI
LA CARRIÈRE D'UNE FEMME DE CHAMBRE

Dino Risi

TELEFONI BIANCHI

LA CARRIÈRE D’UNE FEMME DE CHAMBRE

Risi va suivre les tribulations d’une soubrette vénitienne que son envie de faire du cinéma va conduire à venir à Paris.

Film très drôle, comédie qui traite des ridicules et des tares de l’époque des « téléphones blancs » (expression qui désigne le cinéma italien des années trente, totalement coupé de la réalité) le meilleur de sa substance.

Dino Risi
Dino Risi

Dino Risi (Milan, 1916 – Rome 2008), abandonne sa carrière de psychiatre pour le septième art. Assistant de Mario Soldati (Piccolo mondo antico,1941) et d'Alberto Lattuada (Giacomo l'idealista,1943), au lendemain de la guerre il passe à l'écriture de scénarios et à la réalisation de documentaires et signe en 1952 son premier long-métrage, Vacanze col gangster. Dans les années 1960 - 1970 il s'affirme comme l'un des plus importants cinéastes de la comédie à l'italienne où il excelle dans les films à sketchs..

Filmographie : Poveri ma belli (1956, Pauvres mais beaux), Una vita difficile (1961, Une vie difficile), La marcia su Roma (1962, La marche sur Rome), Il sorpasso (1962, Le Fanfaron), I mostri (1963, Les Monstres ), Vedo nudo (1969, Une poule, un train et quelques monstres), In nome del popolo italiano (1971, Au nom du peuple italien), Sessomatto (1973, Sexe fou), Profumo di donna (1975, Parfum de femme), Primo amore (1978, Dernier amour ), Scemo di guerra (1985, Le fou de guerre ), Tolgo il disturbo (1990, Valse d'amour)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1077.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Dino Risi

Scénario : Dino Risi, Ruggero Maccari, Bernardino Zapponi,

Image :  Claudio Cirillo

Montage : Alerto Gallitti

Musique : Armando Trovajoli

Producteur (s) : Pio Angeletti, Adriano De Micheli

Productions : DEAN Film

Distribution France : Les Acacias

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Vittorio Gassman, Ugo Tognazzi, Agostina Belli, Cochi Ponzoni, Renato Pozzetto, Maurizio Arena, William Berger, Lino Toffolo

Année : 1976
Durée : 2h 00
Pays de producion : Italie