CLORO

CLORO

Lamberto Sanfelice

CLORO

À dix-sept ans, Jennifer Todini, alias Jenny (Sara Serraiocco), rêve de devenir championne de natation synchronisée. Avec son amie Flavia elles ont tout programmé et s’entraînent pour les prochaines compétitions nationales, mais le rêve de Jenny se brise suite au décès de sa mère en milieu d’année. Elle quitte Ostie avec son petit frère de neuf ans et leur père malade qui se laisse entièrement gagner par la dépression. Ils s’installent à la montagne à côté d’un hôtel qui n’a de Splendid que le nom. C’est là que Jenny trouve un emploi de femme de ménage pour subvenir à leurs besoins sans toutefois renoncer à la natation synchronisée. Le soir, la piscine de l’hôtel devient le lieu de ses secrets et de ses entraînements.

Lorsqu’elle arrive enfin à retourner à son ancienne vie, elle se rend compte qu’elle est désormais coupée du monde de ce sport…

 

« Les lieux où se déroule cette histoire dessinent une sorte de géographie sociale et sont étroitement liés au parcours de la famille de Jenny. Ostie et Passo San Leonardo sont éloignés et déconnectés l’un de l’autre. Il y a le lieu du présent, celui où l’on est, et l’espace du rêve, celui où l’on voudrait être et Jenny est prisonnière de cette dichotomie entre rêve et réalité.

Cloro entend être aussi une réflexion sur le sens du destin. Sur le fait qu’il suffit d’un léger souffle de vent pour entraîner toute une série de conséquences qui balaient nos certitudes et nous forcent à nous adapter à une nouvelle réalité. Aussi lorsque Jenny sent qu’on est en train de la priver de son rêve et qu’elle se voit contrainte de vivre la vie d’une autre, elle se révolte. Elle semble vouloir reprendre ce dont on l’a privée, ou bien simplement se rebelle-t-elle contre la perte de son adolescence. Dont il ne lui restera sur la peau que l’odeur du chlore, l’odeur de ses rêves. »

Lamberto Sanfelice, Dossier de presse

 

Lamberto Sanfelice s’est formé à la New York University où en 2009 il a réalisé deux courts-métrages, Getting Fired et Holy Sunday. De retour en Italie il collabore avec Ang Film pour qui il élabore les contenus de la web télé Mugma. En 2012 il réalise un nouveau court-métrage, Il Fischietto. Cloro est son premier long-métrage. Il a été sélectionné à Sundance et à Berlin.

Lamberto Sanfelice

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/MV5BMzMyMDQ1NjY3Ml5BMl5BanBnXkFtZTgwNTAwNzgxMDI@._V1_.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Lamberto Sanfelice

Scénario : Lamberto Sanfelice, Elisa Amoruso

Image :  Michele Paradisi

Montage : Andrea Maguolo

Musique : Piernicola di Muro

Producteur (s) : Ginevra Elkann, Damiano Ticconi

Productions : Asmara Films, Ang Film, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT, avec le soutien de Regione Lazio

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Rai Com

Interprètes : Sara Serraiocco, Giorgio Colangeli, Ivan Franek, Anatol Sassi, Piera Degli Esposti, Andrea Vergoni, Chiara Romano, Pina Bellano, Mario Massari, Anna Preda Anisoara, Sofia Ranalli

Année : 2015
Durée : 1h 34
Pays de producion : Italie