CORPS À CORPS

CORPS À CORPS
CORPS À CORPS

Karine de Villers et Mario Brenta

CORPS À CORPS

De la scène à l’écran, il n’y a que l’épaisseur d’une toile. Mais, sur cette toile blanche, des mondes multiples se juxtaposent et s’entrelacent, créant un spectacle cinématographique à lui tout seul à partir des improvisations des acteurs, sans qu’il y ait un texte écrit, durant les répétitions d’Orchidées de Pippo Delbono – ces fleurs dont on ne sait si elles sont vraies ou fausses, comme notre époque, d’ailleurs. Le film s’empare des corps de ces acteurs au physique et à la personnalité singuliers pour toucher à l’émotion. Qu’il soit nu, chaussé de talons aiguilles, mi-homme, mi-femme, le corps est l’objet d’un vrai regard qui creuse dans les profondeurs de l’imaginaire et du désir…

 

Voici plus d’une vingtaine d’années que les spectacles iconoclastes de Pippo Delbono, metteur en scène et comédien italien, tournent aux quatre coins du monde. Dernièrement, il a également réalisé quelques films et joué dans d’autres tels qu’« Henri » de Yolande Moreau. Mais son cheval de bataille reste le théâtre, pour lequel il se donne à corps perdu… en très bonne Compagnie ! Car la marque de fabrique de Pippo, c’est aussi et surtout sa troupe, constituée de comédiens pour le moins atypiques. Parmi eux Gianluca, trisomique imberbe et délicat, Bobo, petit homme microcéphale qui a passé presque toute sa vie dans un asile psychiatrique ou encore Nelson, ancien sans-abris. « Je crois que tous les hommes sont des artistes. Beaucoup n’ont pas trouvé le moyen de faire émerger cette étincelle. […] Quand j’observe Gianluca ou Nelson dans leur sincérité, ils ne m’apparaissent pas comme des handicapés. Ils réussissent à vivre un rapport direct avec leurs joies et leurs souffrances, sans méditation », explique Pippo Delbono. Et force est de constater que la présence scénique qui émane de ces êtres à la fois fragiles et profondément entiers dégage une force vitale à nulle autre pareille. C’est tout cela et plus encore qu’ont voulu nous faire découvrir Karine de Villers et Mario Brenta à travers leur film.

misteremma.com, 25 juin 2014

 

Après des études d’archéologie et d’histoire de l’art, Karine de Villers (1965) découvre le documentaire en 1990. À partir de 2010 elle collabore avec Mario Brenta : Calle della Pietà (2010), Agnus Dei (2011) et Corps à corps (2014).

Après Vermisat (1974) la carrière de Mario Brenta est marquée par sa rencontre avec Ermanno Olmi avec lequel il fonde Ipotesi Cinema. Il réalise Maicol (1989) puis Barnabò delle montagne (1994). Depuis il a abandonné le cinéma de fiction et se consacre au documentaire.

Mario Brenta
Karine de Villers et Mario Brenta

Mario Brenta (1942, Venise), après des études d'ingénieur et une brève expérience dans la publicité, il se tourne vers le cinéma alternant l'activité d'assistant à la mise en scène et de scénaristes. Il rencontre Ermano Olmi avec qui débute une collaboration au projet « Ipotesi Cinéma », l'école de Bassano di Grappa - en 1982 il réalise pour la télévision le documentaire Effeto Olmi.
Son premier long-métrage, Vermisat (1974) est récompensé dans de nombreux festivals, et il le présente à Villerupt en 1977, étant ainsi le premier invité de la manifestation. En 1985 il réalise le documentaire Robinson in laguna, puis deux longs-métrages Maicol (1988) et Barnabo delle montagne (1994). De 2012 à 2018 il a co-réalisé avec Karine de Villers cinq documentaires de créations artistiques dont Corps à corps (2014) qu'ils ont présenté à Villerupt.
Outre ses nombreuses collaborations avec les télévisions, Mario Brenta a également enseigné le cinéma à l'Université de Padoue.

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/380.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Karine de Villers et Mario Brenta

Scénario : Karine de Villers et Mario Brenta, d’après les répétitions d’Orchidées de Pippo Delbono

Image :  Mario Brenta

Montage : Karine de Villers

Musique : 

Producteur (s) : Martine Barbé, Simone Bachini, Pierre Duculot

Productions : Image Création.com, Wallonie Image Production, avec le soutien de la SCAM et du Centre du Cinéma et de l’Audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Pippo Delbono, Bobo, Gianluca, Nelson, Pepe, Grazia

Année : 2014
Durée : 1h 30
Pays de producion :