COSIMO E NICOLE

COSIMO E NICOLE

Francesco Amato

COSIMO E NICOLE

Gênes, 2001, pendant le G8. Cosimo (Riccardo Scamarcio) secourt une jeune française, Nicole (Clara Ponsot), blessée par un policier. Il arrête une camionnette qui passe. Au volant il y a Paolo (Paolo Sassanelli), un imprésario qui organise les concerts dans le cadre du rassemblement des altermondialistes. Il les aide à sortir de l’encerclement policier et fait soigner Nicole par un ami.

Cosimo et Nicole ne se quittent plus. Ils vivent leur passion entre vagabondages et petits boulots, puis un jour ils retournent à Gênes auprès de Paolo qui les associe à son nouveau projet : créer un espace pour des concerts en plein air. Lors du montage des gradins, Alioune (Souleymane Sow), un jeune clandestin, tombe d’un échafaudage. Il gît au sol, inanimé. Paolo voit se profiler la catastrophe et demande à Cosimo et Nicole de l’aider à faire disparaître le corps. Les concerts s’enchaînent, mais Nicole est hantée par le souvenir du jeune Africain. Lorsque par hasard elle le revoit dans une chambre d’hôpital, elle n’a plus qu’une idée en tête, l’aider pour se racheter.

 

« J’ai voulu raconter le parcours d’un jeune couple vraiment amoureux, avec la liberté totale de ceux qui n’ont rien à perdre. Un couple assez peu conventionnel : deux nomades sans vrai but dans la vie, si ce n’est le plaisir d’être ensemble. Ils n’ont aucun lien, ils ont choisi la précarité, ils sont indépendants, brouillons et plutôt inconscients. Mon but était de faire un film sur leur couple vu de l’intérieur. J’ai demandé à Riccardo Scamarcio et à Clara Ponsot d’interpréter Cosimo et Nicole parce que je savais qu’ils pourraient donner aux personnages l’intensité physique nécessaire. Je voulais que cette histoire se dessine sur les corps des comédiens. »

Francesco Amato, Primissima, 29 novembre 2012

Francesco Amato
Francesco Amato

Francesco Amato (Turin, 1978) vit et travaille à Rome. Il fait des études de cinéma à Bologne et réalise des courts-métrages, notamment Figlio di penna présenté à la Semaine de la critique à Cannes en 2002, et des documentaires. Pour son diplôme de fin d’études au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome en 2006, il réalise son premier long-métrage de fiction Ma che ci faccio qui ! En 2012 Cosimo e Nicole est primé au Festival du Film de Rome et à Villerupt en 2013. Puis il alterne documentaires, séries télévisées et longs-métrages : Lasciati andare (2017), 18 Regali (2020).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/381.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Francesco Amato

Scénario : Francesco Amato, Giuliano Miniati, Daniela Gambaro

Image :  Federico Annicchiarico

Montage : Luigi Mearelli

Musique : Francesco Cerasi

Producteur (s) : Riccardo Tozzi, Marco Chimenz, Giovanni Stabilini

Productions : Cattleya, Fastfilm, Rai Cinema, avec le soutien de la Film Commission Torino Piemonte

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Rai Trade

Interprètes : Riccardo Scamarcio, Clara Ponsot, Paolo Sassanelli, Souleymane Sow, Giorgia Salari, Andrea Bruschi, Jo Prestia, Thierno Thiam, Angela Baraldi

Année : 2012
Durée : 1h 40
Pays de producion : Italie