DOGMAN

DOGMAN
DOGMAN

Matteo Garrone

DOGMAN

Marcello (Marcello Fonte), c’est le Dogman, un bon gars un peu simplet, divorcé, avec une fille, qui est toiletteur pour chiens dans cette banlieue où il ne fait vraiment pas bon vivre. Les bâtiments délabrés encerclent une petite place semi-déserte. Les habitants y sont très durs ; cela ressemble cruellement à une prison à ciel ouvert. Dans ce milieu glauque et oppressant Marcello vit d’expédients. Physiquement et moralement, Marcello est un faible qui redoute surtout la violence. C’est ainsi que Simone (Edoardo Pesce), la terreur du quartier qui ne s’exprime qu’avec ses poings, fait de lui ce qu’il veut. Marcello se rend donc, malgré lui, complice d’un de ses mauvais coups et il est condamné à un an de prison parce qu’il est bien incapable de le dénoncer. Lors de sa sortie, Marcello n’est plus si candide et poussé à bout par Simone, il se rebelle.

 

« Dogman est un film qui, même au travers d’une histoire « extrême », nous place devant quelque chose qui nous concerne tous : les conséquences des choix que nous faisons quotidiennement pour survivre, des « oui » que nous disons et qui nous mènent à ne plus pouvoir dire « non », de l’écart entre ce que nous sommes et ce que nous pensons être. Dans cette profonde interrogation sur nous-mêmes, dans ce questionnement sur un homme qui a perdu son innocence, je crois que ce film est universel, « éthique » et non moralisateur : c’est aussi pour cela que je tiens beaucoup à souligner la distance avec le fait divers qui l’a librement inspiré. Tout a été transfiguré, à commencer par les lieux, les personnages, leurs psychologies. »

Matteo Garrone, Dossier de presse

 

Matteo Garrone (1968) est un réalisateur italien connu et reconnu internationalement à partir de 2008 pour son adaptation cinématographique du livre Gomorra de Saviano. Il signe ici son neuvième long-métrage qui a reçu de nombreux Nastri d’argento et le prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte au dernier Festival de Cannes.

Matteo Garrone
Matteo Garrone

Matteo Garrone (Rome, 1968), assistant opérateur  avant de passer à la réalisation en 1996 avec un court-métrage, Silhouette, récompensé par un Sacher d'or,  suivi de son premier long-métrage, Terra di mezzo. Il attire l'attention de la critique en 2002 avec L'imbalsamatore (L'étrange monsieur Peppino) et connaît le succès international avec  l'adaptation du livre de Roberto Saviano , Gomorra, en 2008, Grand prix du jury à Cannes. Suivront Reality (2012), Il racconto dei racconti (2015, Tale of Tales), Dogman (2018), prix d’interprétation masculine pour Marcello Fonte à Cannes, et Pinocchio (2019).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1314.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Matteo Garrone

Scénario : Ugo Chiti, Massimo Gaudioso, Matteo Garrone

Image :  Nicolaï Brüel

Montage : Marco Spoletini

Musique : Michele Braga

Producteur (s) : Paolo Del Brocco, Matteo Garrone, Jean Labadie, Jérémy Thomas

Productions : Archimede, Le Pacte, Rai Cinema, avec le soutien d’Eurimages, Regione Lazio, Regione Campania

Distribution France : Le Pacte

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Marcello Fonte, Edoardo Pesce, Nunzia Schiano, Adamo Dionisi, Francesco Acquaroli, Alida Baldari Calabria, Gianluca Gobbi, Laura Pizzirani, Aniello Arena

Année : 2018
Durée : 2h 00
Pays de producion : Italie, France