FAMILY GAME

FAMILY GAME

Alfredo Arciero

FAMILY GAME

« Family game » s’inspire de « les Sims », un jeu informatique où il faut définir les caractéristiques des personnages et les faire vivre jour après jour…

« Family game » est le jeu préféré de Matteo, un enfant d’une dizaine d’années. Jour après jour, il fait évoluer ses personnages en observant sa propre famille et en transférant sur eux ses désirs.

Sa famille aurait tout pour être normale et heureuse : ils vivent dans une maison très confortable, ils ne manquent de rien car le père a une excellente situation : il est médecin dans une clinique privée dont il est en passe de venir le directeur. Toutefois, derrière l’apparence de « normalité », l’équilibre familial semble bien fragile : Vittorio, le père, est toujours plus nerveux, taciturne et étrange. Ses rapports avec sa femme, Lisa, ne semblent pas au beau fixe ; pourtant c’est elle qui essaye toujours de sauver son couple. Martina, leur fille adolescente a de sérieux problèmes avec d’autres jeunes ; qui se moquent d’elle à cause des rapports qu’elle entretien avec une amie.

Les choses se compliquent sérieusement à partir du moment où le jeune frère de Vittorio, Andrea, vient s’installer chez eux. Andrea est un ancien toxicomane qui a passé trois ans dans une communauté de réinsertion. Il est aussi sensible et bavard que son frère semble froid et taciturne. Très vite, Martina et Matteo sont séduits par cet oncle étrange qu’ils n’ont pas vu depuis longtemps. En revanche, les rapports entre Andrea et Vittorio sont plus que tendus, ce dernier accusant son frère d’être la cause des problèmes de sa famille.

Mais la réalité est tout autre : la vraie cause des soucis familiaux de Vittorio, c’est Vittorio lui-même et le secret qu’il garde et qui le mine.

« J’ai observé comment des situations apparemment quotidiennes et banales, si elles sont exaspérées, peuvent devenir dramatiques. Une source d’inspiration a été Des gens comme les autres, de Robert Redford. Et même s’il n’y a aucun lien avec l’histoire que je raconte, le point de départ m’a été offert par le fait divers de Novi Ligure (le massacre, par une adolescente, de sa mère et de son petit frère, en 2001, dans une petite ville du nord de l’Italie, NDLR). Je me suis demandé quels étaient les éléments qui avaient porté à une telle tragédie. »

Alfredo Arciero, mymovies.it, 26 07 2006

Alfredo Arciero

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/47.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Alfredo Arciero

Scénario : Alfredo Arciero, Marina Polla de Luca

Image :  Stefano Paradiso

Montage : Paolo Benassi

Musique : Louis Siciliano

Producteur (s) : 

Productions : Rai Cinema, Videodrome Visual Production

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Sandra Ceccarelli, Stefano Dionisi, Fabio Troiano, Elena Bouryka, Eros Pagni, Mattia Cicinelli

Année : 2007
Durée : 1h 28
Pays de producion :