GOOD AS YOU

GOOD AS YOU
GOOD AS YOU

Mariano Lamberti

GOOD AS YOU

À Rome, quatre hommes et quatre femmes, tous plus ou moins consciemment gays ou lesbiennes, s’apprêtent à fêter ensemble le Nouvel An. Isolés par une coupure de courant et le champagne aidant, une atmosphère romantique et mélancolique se crée et ils sont entraînés dans un tourbillon débridé de délires, de révélations et de quiproquos. Au petit matin quatre couples se forment mais les passions exacerbées sont prêtes à exploser comme dans une cocotte-minute. Quelques mois plus tard, en effet, trahisons, mensonges et fuites bouleversent les rapports entre les protagonistes.

Entre Claudio (Enrico  Silvestrin), l’éternel célibataire, Adelchi (Lorenzo  Balducci), le beau gosse romantique, Marco (Diego  Longobardi), le dragueur invétéré, Marina (Micol  Azzurro), la bimbo mal aimée, Silvia (Daniela  Virgilio), la lesbienne revêche, et Francesca (Lucia  Mascino), la folle névrosée, cette galerie de personnages hauts en couleurs nous plonge avec délices dans le joyeux bazar de leur vie amoureuse et sexuelle.

 

Comédie romantique un chouia bordélique, Good as you multiplie les personnages principaux pour servir un vaudeville gay caustique aux allures de pièce de théâtre. Si l’unité de lieu est rompue par une deuxième partie qui marque une nette évolution narrative et un saut dans le temps, Good as you démarre avec une longue séquence autour d’un réveillon du nouvel an, assez jubilatoire. Celui-ci déborde de protagonistes excentriques qui se heurtent et s’entrechoquent, d’exubérances de dialogues coquins, de situations iconoclastes, de bonne humeur généralisée. La verve italienne est là, avec des personnalités bien trempées […]

Comédie euphorisante qui se perd parfois un peu en n’exploitant pas totalement sa théâtralité de boulevard sur la durée, Good As You s’impose toutefois comme un divertissement communautaire frais et insolent qui sait faire voler en éclats le conservatisme latin, à quelques mètres du Saint-Siège, envers lequel cette comédie de mœurs débridée semble ériger un doigt avec fierté.

Frédéric Mignard, avoir-alire.com, juin 2013

 

Mariano Lamberti (1967) a fréquenté dès 1988 l’école de cinéma d’Ermanno Olmi à Bassano del Grappa, puis en 1992 le Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome. Il est aussi diplômé de la New York Film Academy. Auteur de courts métrages et de documentaires, il réalise son premier long métrage Non con un bang en 1999. En 2007, il tourne une série télévisée, Colpi di sole. Good as you est son deuxième film de fiction.

Mariano Lamberti

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/291.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Mariano Lamberti

Scénario : Mariano Lamberti, Riccardo Pechini d’après la pièce de Roberto Biondi

Image :  Daniele Poli

Montage : Linda Taylor

Musique : Michele Braga

Producteur (s) : Davide Trovi, Diego Longobardi

Productions : Master Five Cinematografica, A-Movie Productions

Distribution France : Outplay

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Enrico Silvestrin, Daniela Virgilio, Lucia Mascino, Lorenzo Balducci, Diego Longobardi, Micol Azzurro, Elisa Di Eusanio, Luca Dorigo

Année : 2012
Durée : 1h 34
Pays de producion : Italie