IL CAPITALE UMANO

IL CAPITALE UMANO
LES OPPORTUNISTES

Paolo Virzì

IL CAPITALE UMANO

LES OPPORTUNISTES

Dino Ossola (Fabrizio Bentivoglio) est agent immobilier dans une petite ville non loin de Milan. Ses affaires ne marchent pas très bien mais il met de grands espoirs sur l’amitié que lui manifeste Giovanni Bernaschi (Fabrizio Gifuni), un spéculateur de haut vol père de Massimilano (Guglielmo Pinelli), le petit ami de sa fille Serena (Matilde Gioli). Dino veut lui confier une importante somme d’argent, quasiment tous ses biens, espérant en tirer de gros bénéfices. C’est une soirée importante, il y a un repas de gala dans l’école privée que fréquentent les deux jeunes. Dino et sa compagne Roberta (Valeria Golino) sont invités à la table des Bernaschi. Mais quelque chose semble aller de travers, à commencer par le retard de Carla Bernaschi (Valeria Bruni Tedeschi)…

À la fin de la soirée, un intérimaire qui rentrait chez lui à bicyclette est victime d’un chauffard… Massimiliano pourrait bien être le coupable. En même temps que la police, les divers personnages mènent leur enquête.

 

« Je voulais tenter quelque chose de nouveau, je cherchais une tonalité différente de celle des comédies que j’ai faites jusqu’à présent. Je me suis inspiré du roman d’un auteur contemporain, mais aussi d’un cinéma d’ailleurs, de l’humour noir de certains cinéastes juifs américains et de Chabrol. Et je voulais profiter de la structure narrative qui le permettait pour alerter les spectateurs sur notre époque. »

Paolo Virzì, propos recueillis par Arianna Finos, la Repubblica, 20 décembre 2013

 

Paolo Virzì (1964) est considéré comme le continuateur de la comédie à l’italienne qui mêle le rire et l’amertume. C’est le ton général de ses dix premiers films, de La vita è bella (1994) à Tutti i santi giorni (2012). Dans Il capitale umano il change de genre et de style tout en gardant le mordant qui le caractérise.

Paolo Virzì
Paolo Virzì

Paolo Virzì (Livourne, 1964) est diplômé du Centro sperimentale di cinematografia. Il collabore à l'écriture de scénario pour Giuliano Montaldo, Gabriele Salvatores, Felice Farina. Avec quatorze films à son actif depuis 1994, il est considéré comme l’héritier de la tradition de la comédie à l’italienne (La bella vita, et récemment Folles de joie, L’échappée belle). En 2018, avec Nuits magiques, il signe ici un véritable hommage tendrement irrévérencieux au cinéma italien de l’âge d’or, en évoquant des personnages de légende, recréés à partir de souvenirs personnels.

Filmographie : La bella vita (1994), Ferie d'agosto (1995) My Name Is Tanino (2002),  Caterina va in città (2003, Cateina va en ville), Tutta la vita davanti (2008), La prima cosa bella (2010), Tutti i santi giorni (2012, Chaque jour que Dieu fait), Il capitale umano (2014, Les opportunistes), La pazza gioia (2016, Folles de joie), Notti magiche (2018, Nuits magiques)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/390.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Paolo Virzì

Scénario : Paolo Virzì, Francesco Bruni, Francesco Piccolo, d’après le roman Human Capital de Stephen Amidon

Image :  Jérôme Almeras

Montage : Cecilia Zanuso

Musique : Carlo Virzì

Producteur (s) : Fabrizio Donvito, Benedetto Habib, Marco Cohen, Philippe Gompel, Birgit Kemner

Productions : Indiana Production, en collaboration avec Manny Films, Rai Cinema, Motorino Amaranto, avec la contribution du MiBACT, d'Eurimages et de Sofica B Media

Distribution France : Bac Films

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Fabrizio Bentivoglio, Valeria Golino, Valeria Bruni Tedeschi, Fabrizio Gifuni, Luigi Lo Cascio, Bebo Storti, Gigio Alberti, Giovanni Anzaldo, Matilde Gioli, Guglielmo Pinelli

Année : 2014
Durée : 1h 49
Pays de producion : Italie, France