IL DIVO

IL DIVO
IL DIVO

Paolo Sorrentino

IL DIVO

Au début des années 80 Giulio Andreotti est à la tête d’un puissant courant de la Démocratie Chrétienne et il s’apprête à devenir une nouvelle fois Président du Conseil. L’Italie est encore marquée par l’assassinat d’Aldo Moro alors que d’autres affaires éclaboussent toute la classe politique et jettent un voile de mystère sanglant sur le fonctionnement réel du pouvoir.

Les scandales politico-financiers se succèdent avec leur cortège de morts (Pecorelli, Calvi, Sindona, Ambrosoli). Chaque fois la responsabilité de Giulio Andreotti est évoquée, mais toujours il sort blanchi. De même, lorsque des mafieux repentis l’accusent de collusion avec le crime organisé.

« À l’exclusion des guerres puniques, j’ai été accusé de tout en Italie ! », dit impassible le héros.

 

« Le titre Il Divo est inspiré de Julius César, surnommé ‘Il Divo Giulio’ (le divin Julius). Avec une mise en scène puissante tout en mouvement et des retournements burlesques, voici l’étrange monde politique italien avec ses éclats, ses bagarres dans le Parlement, ses commotions. Au centre de toute cette pagaille, Andreotti lutte avec acharnement pour se maintenir au pouvoir. Il a été rattrapé par la justice pour ses liens supposés avec la mafia, puis acquitté et totalement blanchi.

C’est une histoire tragique. Mais Sorrentino a fait un film avec un style de la dérision, de l’ironie, du burlesque romain. On rit tout le temps dans la salle. Comme pour dire ‘mieux vaut en rire qu’en pleurer’. »

Azzedine MABROUKI, El Watan, 25 mai 2008

Paolo Sorrentino
Paolo Sorrentino

Paolo Sorrentino (Naples, 1970) est le cinéaste italien internationalement reconnu depuis La grande bellezza, Oscar du meilleur film étranger en 2014. Son premier long-métrage, L’uomo in più  (L'homme en plus)date de 2001. Après Il divo (2008) et The Young Pope (série télévisée, 2016), Loro (2018), son huitième long-métrage, revient sur l’un des thèmes majeurs de son œuvre, le pouvoir et ceux qui l’incarnent.

Autres films : Les conséquences de l'amour (2004), L'ami de famille (2006), This Must Be The Place (2011), Youth (2015)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/79.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Paolo Sorrentino

Scénario : Paolo Sorrentino

Image :  Luca Bigazzi

Montage : Cristiano Travaglioli

Musique : Theo Teardo

Producteur (s) : Francesca Cima, Nicola Giuliano, Andrea Occhipinti, Maurizio Cappolecchia, Fabio Conversi

Productions : Indigo Film, Lucky Red, Paco Cinematografica, avec la contribution du MiBAC, Babe Films, en collaboration avec Sky

Distribution France : Studio Canal

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Toni Servillo, Anna Bonaiuto, Piera Degli Esposti, Giulio Bosetti, Paolo Graziosi, Flavio Bucci, Giorgio Colangeli

Année : 2008
Durée : 1 H 50
Pays de producion : Italie, France