IL MONDO NUOVO

IL MONDO NUOVO
LA NUIT DE VARENNES

Ettore Scola

IL MONDO NUOVO

LA NUIT DE VARENNES

Le 20 Juin 1731, Restif de la Bretonne, Écrivain et philosophe se donne du bon temps dans un bordel. Il surprend une conversation qui l’intrigue : il semblerait qu’un événement d’importance se prépare aux Tuileries. Il s’y rend aussitôt et remarque de curieux va-et-vient. Une dame énigmatique mais qui parait importante se prépare à prendre la diligence qui part vers l’est. Il y prend place aussi, aux côtés de Tom Paine, l’écrivain anglais, de M. De Wendel, industriel lorrain, et de Giacomo Casanova, vieux et usé. Peu à peu, on comprend que cette diligence suit la même route que le carrosse dans lequel la famille royale s’est enfuie. La diversité de rang social de ces voyageurs, leurs convictions, leurs sentiments à l’égard de la Révolution entraînent chez eux des réactions contradictoires à la nouvelle de cette fuite. La nuit même, à Varennes, le roi et sa famille sont arrêtés. Deux ans plus tard, une troupe de baladins vénitiens, raconte au public l’exécution du roi a la lanterne magique, ancêtre du cinéma.

 

Ettore Scola disait à l’époque :

« La Révolution française est pour moi un sujet actuel. Elle continue encore. »

« La  nuit de Varennes a marqué dans ce contexte une de ces heures où la valeur de l’homme est nettement apparue au premier plan comme celle de l’humanité même »

« N’oublions pas qu’à Varennes Louis XVI à été arrêté par le peuple qui a senti que son heure était venue et qui à arrêté ce roi comme un fils aurait retenu un père en fuite. »

Ettore Scola
Ettore Scola

Ettore Scola (Trevico, 1931 – Rome, 2016) débute comme collaborateur de la revue satirique Marc'Aurelio, puis au cinéma, comme scénariste, notamment avec Risi et Pietrangeli. Il réalise son premier film, Se permettete parliamo di donne (Parlons femmes) en 1964. Avec un style audacieux et une analyse féroce de la société moderne, il s'impose par la suite parmi les maîtres de la comédie à l'italienne.

Filmographie partielle : Dramma della gelosia (1970, Drame de la jalousie), C'eravamo tanto amati (1974, Nous nous sommes tant aimés), Brutti, sporchi e cattivi (1976, Affreux, sales et méchants), Una giornata particolare (1978, Une journée particulière), La terrazza (1980, La terrasse), La nuit de Varennes (1982, Il mondo nuovo), Ballando ballando (1983, Le bal), La famiglia (1987, La famille), Splendor (1989), Romanzo di un giovane povero (1995, Le roman d'un jeune homme pauvre), Che strano chiamarsi Federico: Scola racconta Fellini (2013, Qu'il est étrange de s'appeler Federico)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/La_Nuit_de_Varennes.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Ettore Scola

Scénario : Ettore Scola, Sergio Amidei

Image :  Armando Nannuzzi

Montage : Raimondo Crociani

Musique : Armando Trovajoli

Producteur (s) : Renzo Rossellini

Productions : Opera Film Produzione, Gaumont, France 3

Distribution France : Gaumont

Vente à l’étranger : Gaumont

Interprètes : Jean-Louis Barrault, Marcello Mastroianni, Hanna Schygulla, Harvey Keitel, Jean-Claude rialy, Andréa Férreol, Michel Vitold, Robert Nogart, Agnès Noblecourt, Daniel Gélin, Jean-Louis Trintignant

Année : 1980
Durée : 122 min
Pays de producion : Italie, France