IN GUERRA PER AMORE

IN GUERRA PER AMORE
BIENVENUE EN SICILE

Pierfrancesco Diliberto (Pif)

IN GUERRA PER AMORE

BIENVENUE EN SICILE

New York, 1943. Arturo (Pif) est un Sicilien émigré aux États-Unis, il est serveur dans le restaurant du grand-père de Flora (Miriam Leone). Arturo et Flora sont amoureux, mais Flora est promise à Carmelo, le fils du bras droit du boss Lucky Luciano, très influent malgré sa détention en prison. Flora suggère à Arturo d’aller en Sicile pour demander sa main directement à son père et rompre ainsi l’engagement conclu avec les membres de la mafia. Alors que Flora fait tout pour retarder le mariage, Arturo s’engage dans l’armée américaine, qui prépare le débarquement en Sicile avec l’aide de Lucky Luciano et de la mafia locale. Les soldats débarquent à Crisafullo, le village où vit le père de Flora.

 

« Au fond les Alliés ont libéré le Nord grâce aux résistants, et le Sud grâce à la mafia. Dans le film on voit comment le boss Lucky Luciano a été libéré de prison et extradé en Italie “pour services rendus pendant la Seconde Guerre mondiale” : les Américains ne connaissaient pas la Sicile, ils ont commencé à la connaître par l’intermédiaire de la mafia. Ces contacts furent le début d’un pacte destiné à se prolonger dans le temps, avec la République italienne qui a approuvé ce choix. […]

La plupart des gens ignorent ce qui s’est vraiment passé. La vulgate veut que les Américains aient demandé l’autorisation de débarquer en Sicile à la mafia. Mais même si elle s’était réparti les territoires elle n’était pas particulièrement puissante, ni bien organisée et structurée. Quoi qu’il en soit on ignore surtout qu’elle a endossé un rôle anticommuniste et qu’elle a aidé les Américains non seulement pour le débarquement, mais aussi par la suite. »

Pif, propos recueillis par Sara Del Corona, marie claire, 21 octobre 2016

 

Pierfrancesco Diliberto (Pif) est le fils du réalisateur Maurizio Diliberto. Il fait son entrée dans le cinéma aux côtés de Marco Tullio Giordana, qu’il assiste dans la réalisation du filmI cento passi (2000). Après quelques années d’activité à la télévision, il réalise son premier film La mafia uccide solo d’estate (2013) et obtient le prix du public au Festival du film de Turin. In guerra per amore est son deuxième film.

Pierfrancesco Diliberto (Pif)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1280.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Pierfrancesco Diliberto (Pif)

Scénario : Michele Astori, Marco Martani, Pif

Image :  Roberto Forza

Montage : Clelio Benevento

Musique : Santi Pulvirenti

Producteur (s) : Mario Gianani, Lorenzo Mieli - Prod. exécutif : Olivia Sleiter

Productions : Wildside, Rai Cinema, avec la collaboration du MiBACT

Distribution France : Saje Distribution

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Pierfrancesco Diliberto (Pif), Andrea Di Stefano, Sergio Vespertino, Maurizio Bologna, Miriam Leone, Samuele Segreto, Stella Egitto, Antonello Puglisi, Vincent Riotta, Maurizio Marchetti, Mario Pupella, Aurora Quattrocchi

Année : 2016
Durée : 1h 39
Pays de producion :