INFANZIA, VOCAZIONE E PRIME ESPERIENZE DI GIACOMO CASANOVA, VENEZIANO

INFANZIA, VOCAZIONE E PRIME ESPERIENZE DI GIACOMO CASANOVA, VENEZIANO
CASANOVA, UN ADOLESCENT À VENISE

Luigi Comencini

INFANZIA, VOCAZIONE E PRIME ESPERIENZE DI GIACOMO CASANOVA, VENEZIANO

CASANOVA, UN ADOLESCENT À VENISE

Giacomo Casanova (Claudio De Kunert) est élevé par sa grand-mère dans le misérable quartier de l’Arsenal. Alors qu’il est âgé de huit ans, ses parents, humbles comédiens en tournée, décident de rentrer à Venise. Fatigué de la scène, Gaetano (Mario Peron), le père, a décidé d’ouvrir une boutique d’optique. Zanetta (Maria Grazia Buccella), la mère, une femme exubérante et infidèle, veut continuer à brûler les planches et se fait engager dans une troupe itinérante. Gaetano, tombé dans un canal, meurt après qu’un célèbre chirurgien, le Docteur Zambelli (Mario Scaccia), l’a trépané. Giacomo est confié à un noble et est envoyé pour étudier à Padoue. Il est remarqué par un prêtre, Don Gozzi (Raoul Grassilli), qui l’incite à opter pour la voie sacerdotale.

En 1742, à l’âge de dix-huit ans, le jeune abbé Casanova (Leonard Whiting) revient à Venise, nommé dans la paroisse de San Samuele que dirige Don Tosello (Lionel Stander). Sa beauté tourne la tête à de nombreuses femmes, notamment Angela (Cristina Comencini), enfermée contre sa volonté au couvent. La fréquentation de la courtisane Millescudi (Santa Berger) et une nuit passée avec les deux ravissantes cousines (Tina Aumont, Silvia Dionisio) d’Angela convainquent Casanova d’abandonner la soutane pour suivre les voies du libertinage.

 

« Un des plus beaux films de Luigi Comencini, selon Suso Cecchi D’Amico, la célèbre scénariste qui avait collaboré avec lui pour l’adaptation des Mémoires de Casanova. Assisté par le décorateur visionnaire Piero Gherardi, Comencini crée une fresque sublime en deux époques sur l’enfance et l’adolescence du Vénitien le plus célèbre de son temps. Un grand spectacle historique qui défie les films anglo-américains du même genre. Clairement le cinéaste se montre plus attaché au Casanova rebelle et naïf de ses vertes années qu’à celui mûr et déjà conscient de ses talents sexuels. À noter que Cristina Comencini, fille de Luigi, débute ici dans le rôle d’Angela : le clan familial est en train d’émerger. »

Lorenzo Codelli

 

« Ce que nous avons voulu dans ce film, c’est souligner les conditions de vie, les coutumes, les mœurs, les rapports sociaux dans la Venise du 18e siècle, à la veille de la décadence, une Venise très différente de l’image édulcorée et conventionnelle. »

Luigi Comencini

Luigi Comencini
Luigi Comencini

Luigi Comencini (Salò, 1916 – Rome, 2007) est un réalisateur important du cinéma italien.

En 1947, avec Alberto Lattuada et Mario Ferrari, il fonde la Cineteca italiana à Milan, premier fond d'archives du cinéma italien.

Le thème de l'enfance est un trait marquant de ses films : Proibito rubare (1948, De nouveaux hommes sont nés), Incompreso (1966, L'incompris ), Infanzia, vocazione e prime esperienze di Giacomo Casanova, Veneziano (1969, Casanova, un adolescent à Venise), Le avventure di Pinocchio (1972, Les aventures de Pinocchio), Voltati Eugenio (1980, Eugenio), Un ragazzo di Calabria (1987, Un enfant de Calabre).  Après le succès de Pane, amore e fantasia (1953, Pain, amour et fantaisie), son œuvre est riche aussi bien en drames qu'en comédies.

Autres réalisations notoires : Tutti a casa (1960, La grande pagaille), La ragazza di Bube (1963, La ragazza), Lo scopone scientifico (1972, L'argent de la vieille), Delitto d'amore (1974, Un vrai crime d'amour), L'ingorgo (1979, Le grand embouteillage), Buon Natale, buon anno (1989, Joyeux Noël, bonne année)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1291.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Luigi Comencini

Scénario : Suso Cecchi D'Amico, Luigi Comencini, d'après les Mémoires de J. Casanova de Seingalt

Image :  Aiace Parolin

Montage : Nino Baragli

Musique : Fiorenzo Carpi

Producteur (s) : Franco Cittadini, Stenio Fiorentini

Productions : Mega Film

Distribution France : Les Acacias

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Leonard Whithing, Maria Grazia Buccella, Lionel Stander, Raoul Grassilli, Wilfrid Brambell, Tina Aumont, Mario Scaccia, Claudio De Kunert, Silvia Dionisio, Cristina Comencini, Sara Franchetti, Isabella Savona, Senta Berger, Mario Peron

Année : 1969
Durée : 2h 03
Pays de producion :