IO SONO UN AUTARCHICO

IO SONO UN AUTARCHICO
JE SUIS UN AUTARCIQUE

Nanni Moretti

IO SONO UN AUTARCHICO

JE SUIS UN AUTARCIQUE

Michele Apicella vit à Rome dans un petit appartement et se fait entretenir par ses parents après que Silvia l’a quitté, le laissant seul avec le petit Andrea, leur fils. Michele ne fait pas grand-chose. Hormis le temps qu’il passe à méditer sur sa vie, il répète avec un groupe d’amis qui essaie de monter un spectacle théâtral expérimental. L’entreprise n’est pas simple car personne n’a vraiment les idées claires, ni sur le spectacle ni sur sa vie. Fabio, le metteur en scène, moins que les autres.
Entre deux répétitions Michele s’occupe d’Andrea et essaie vainement de se réconcilier avec Silvia, pendant que Fabio tente tout aussi vainement de contacter un critique théâtral de renom pour qu’il assiste à la première.
Le grand jour arrive, le critique est bien là, mais son intervention est bien décevante. Au fil des représentations les spectateurs diminuent.
La rupture entre Michele et Silvia est consommée, celle entre Fabio et le public aussi.

 

« Dans ce long-métrage, Moretti a mûri, sans toutefois perdre en route la fraîcheur et l’arrogance de ses débuts. Tourné en super 8, Je suis un autarcique a coûté trois millions et demi de lires. Je voudrais obliger nos cinéastes, petits, moyens et grands maîtres réunis, à le voir et à le revoir sans interruption à raison d’une année par milliard dépensé de plus que Moretti. Mais ce ne serait pas un supplice terrible car le film est drôle, par moments même percutant de cruauté et de pertinence. »

Oreste DEL BUONO, L’Europeo, 11 mars 1997

Nanni Moretti
Nanni Moretti

Nanni Moretti (Brunico, 1953). Scénariste, réalisateur, acteur, mais aussi producteur  et distributeur à travers sa société Sacher. Avec ses deux premiers films à la fin des années 1970, il fait une entrée remarquée dans le monde du cinéma et il devient rapidement l’un des réalisateurs italiens les plus connus de sa génération. Dans nombre de ses films, il apparaît sous les traits d'un alter ego nommé Michele Apicella. Habitué des festivals, plusieurs de ses films ont été récompensés (Sogni d’oro, Grand prix du jury à Venise, La messa è finita, Ours d'argent à Berlin, Caro diario, Prix de la mise en scène à Cannes, La stanza del figlio, Palme d'or à Cannes). 

Filmographie : Io sono un autarchico (1976, Je suis un autarcique), Ecce Bombo (1978), Sogni d'oro (1981), Bianca (1983), La messa è finita (1985, La messe est finie), Palombella rossa (1989), Caro diario (1994, Journal intime), Aprile (1998), La stanza del figlio (2001, La chambre du fils), Il caimano (2006, Le Caïman), Habemus papam (2011), Mia madre (2015), Santiago, Italia (2018)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/104.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Nanni Moretti

Scénario : Nanni Moretti

Image :  Fabio Sposini

Montage : Nanni Moretti

Musique : Franco Piersanti

Producteur (s) : Nanni Moretti

Productions : ARCI

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Nanni Moretti, Simona Frosi, Andréa Pazzi, Fabio Trabersa, Giorgio Viterbo, Paolo Zaccagnini, Luciano Agati, Guido Ualesini

Année : 1976
Durée : 1h 35
Pays de producion : Italie