OPOPOMOZ

OPOPOMOZ

Enzo D'Alò

OPOPOMOZ

L’histoire se déroule à Naples la veille de Noël. Le petit Rocco et son père Peppino s’affairent pour la préparation de la traditionnelle crèche sous les yeux bienveillants de maman Mariù. La petite famille va bientôt s’agrandir : les parents attendent la naissance imminente du petit frère, Franceschiello, qui doit naître le 25 décembre. Rocco est persuadé que Franceschiello va lui voler l’amour de ses parents. C’est à ce moment que Satan envoie sur terre trois diablotins, Astarotte, Farfaricchio et Scarapino, avec pour mission de convaincre un être humain d’empêcher la naissance de Jésus. Les trois diablotins utilisent la jalousie de Rocco et le
persuadent que s’il empêche la naissance de l’enfant Jésus, il empêchera du même coup celle de Francheschiello. Ils lui révèlent alors une formule magique, « Opopomoz », qui lui permet de remonter dans le passé jusqu’à la veille de la Nativité. Rocco va tout entreprendre alors pour que Marie et Joseph n’arrivent pas jusqu’à l’étable où doit naître Jésus. Rocco finit par comprendre qu’il a été manipulé, mais un peu tard. Cela va être compliqué de faire rentrer les choses dans l’ordre…

 

Si La freccia azzura (La flèche bleue), La gabbianella e il gatto (La mouette et le chat) et Momò alla conquista del tempo, s’inspiraient de romans pour la jeunesse, Opopomoz, le quatrième long métrage d’animation d’Enzo D’Alò, développe une histoire originale. « Lorsqu’on m’a proposé de faire un film de Noël, il m’est apparu qu’il n’était pas évident d’éviter les représentations conventionnelles de la naissance de Jésus ou encore des sapins de Noël. À un moment m’est venue l’idée de raconter mes souvenirs napolitains, puisque je suis né dans cette ville et y ai passé une grande partie de mon enfance. Je me suis alors remémoré une œuvre théâtrale du 17e siècle, La cantata dei pastori*, que l’on représente encore de nos jours à Naples pendant la période de Noël. »
Enzo D’ALÒ, entretien avec Matteo CONTIN et Maurizio MACCHI; pellicolascaduta.it, 24 mai 2009

 

D’une invention plastique constante, jouant avec virtuosité des couleurs (…) Opopomoz est une oeuvre éclatante qui plonge ses racines dans une tradition culturelle napolitaine pleine de ressources pouvant même convenir au registre de l’animation.
Jean A. GILI, Positif, janvier 2004

 

*La cantata dei pastori raconte les vicissitudes de Marie et Joseph dans leur voyage vers Bethléem, les pièges des diablotins qui veulent empêcher la naissance du Messie, leur défaite face aux Anges, et l’Adoration des personnages de la crèche.

 

Enzo d’Alò
Enzo D'Alò

Enzo D'Alò (Naples, 1953) a une formation de musicien. En 1983 il est cofondateur de La lanterna magica, société turinoise qui développe des films d'animation pour enfants. Il réalise ses longs-métrages en s'inspirant souvent de la littérature pour la jeunesse : La Flèche bleue (1996), La mouette et le chat (1998), Momo à la conquête du temps (2001), Oppopomoz (2003). En 2017 il réalise Pipi, Pipù e Rosmarina in il mistero delle note rapite d'après une série TV.

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/334.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Enzo D'Alò

Scénario : Enzo D'Alò, Furio Scarpelli, Giacomo Scarpelli

Image :  

Montage : Simona Paggi

Musique : Pino Daniele

Producteur (s) : Vittorio Cecchi Gori, Roberto Cicutto, Luigi Musini

Productions : Cecchi Gori Group Tiger Cinematografica, Albachiara, RAI Cinema, DEA Planeta

Distribution France : MK2 Diffusion

Vente à l’étranger : 

Interprètes : 

Année : 2003
Durée : 1h 30
Pays de producion :