PIUMA

PIUMA

Roan Johnson

PIUMA

Ferro (Luigi Fedele) et Cate (Blu Yoshimi), à peine majeurs, attendent un enfant. Ils préparent activement le bac et plus activement encore le voyage qu’ils vont faire ensuite avec leurs amis. Mais Cate a une grave alerte et du coup ils doivent rester à Rome. Se pose alors une série de problèmes qu’ils avaient repoussés à la rentrée. En premier lieu, où loger ? Carla (Michela Cescon) et Franco (Sergio Pierattini), les parents de Ferro, les accueillent un moment, mais la cohabitation est difficile. Ferro subit les remontrances continuelles de son père qui le considère un parfait irresponsable… et on ne peut pas lui donner entièrement tort. De plus Franco envisageait de vendre l’appartement pour aller vivre à la campagne mais Carla prend fait et cause pour les deux jeunes et menace de le quitter s’il ne renonce pas à son projet. Bref, le bébé qui s’appellera Piuma met tout le monde en crise, ses futurs parents si peu préparés à ce qui leur arrive et ses grands-parents qui ne pensaient vraiment pas le devenir si tôt.

 

 

« On peut considérer que Piuma est une comédie, bien que ce soit un peu réducteur. Il y a un certain nombre de traits caractéristiques de la grande tradition de la comédie à l’italienne, mais je crois m’en démarquer plus franchement que dans mes deux films précédents. Mon regard y est plus bienveillant que désenchanté.

Le film reste attaché aux personnages et à leur développement psychologique. Parfois il s’en détache lors de moments magiques où il prend son envol : des moments oniriques reliés par le thème de l’eau. Le récit des petits canards égarés dans l’océan alors qu’ils étaient destinés à rester dans des baignoires est l’une des métaphores du film dont le ton est donné par les images des jeunes qui nagent au-dessus de la ville transformée en une énorme piscine : c’est la légèreté de Ferro et Cate qui planent au-dessus de ce monte chaotique. »

Roan Johnson, Dossier de presse

 

Roan Johnson
Roan Johnson

Roan Johnson (Londres, 1974) a suivi le cursus de scénariste au Centro sperimentale di cinematografia de Rome et collabore à de nombreuses productions à partir de 2002. En 2005 il réalise l’un des épisodes du film collectif de 4-4-2 Il gioco più bello del mondo. Son premier long-métrage I primi della lista (Amilcar du Jury) date de 2011, suivi de Fino a qui tutto bene en 2013. En 2016 il réalise Piuma, son troisième long-métrage qui remporte l'Amilcar du Public).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1233.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Roan Johnson

Scénario : Ottavia Madeddu, Carlotta Massimi, Davide Lantieri, Roan Johnson

Image :  Davide Manca

Montage : Paolo Landolfi, Davide Vizzini

Musique : Lorenzo Tomio

Producteur (s) : Carlo Degli Esposti, Nora Barbieri, Nicola Serra

Productions : Palomar, Sky Cinema, avec la contribution du MiBACT et le soutien de Regione Lazio

Distribution France : 

Vente à l’étranger : True colours - Glorious Films

Interprètes : Luigi Fedele, Blu Yoshimi, Michela Cescon, Sergio Pierattini, Francesco Colella, Brando Pacitto, Francesca Turrini, Bruno Squeglia

Année : 2016
Durée : 1h 38
Pays de producion : Italie