QUATTRO FIGLI UNICI

QUATTRO FIGLI UNICI

Fulvio Wetzl

QUATTRO FIGLI UNICI

Virginia et Ennio sont divorcés. Virginia vit avec sa fille de douze ans, Micol et avec Paolo, seize ans, le fils du premier mariage de Ennio. De temps à autre passe chez elle Giorgio, son compagnon du moment. Un jour, Micol apprend à sa mère que cela fait trois jours que son frère ne dort pas à la maison. Désespérée, Virginia visite avec Giorgio tous les lieux que fréquente Paolo. Mais en vain. Elle décide alors, d’un commun accord avec Ennio, de mener l’enquête elle-même. Resté seul à la maison, Giorgio découvre quelque chose de déconcertant : l’appartement est truffé de micros cachés, qui sont reliés à un magnétophone installé dans la chambre de Micol. Il y a déjà longtemps que la jeune fille enregistre toutes les conversations qui ont lieu à la maison. Elle possède une véritable cassettothèque, classée par arguments. Son jeu a été découvert et, après une terrible crise de nerfs, elle prend conscience que les bandes peuvent se révéler désormais un précieux instrument ; elle accepte alors d’apporter son aide à Giorgio, en réécoutant celles qui concernent Paolo, afin de découvrir, peut-être, les raisons de sa fuite.

 

« Cette famille se trouve dans une impasse : ses quatre membres sont retranchés dans leur coin et vivent en parallèle sans presque plus de vie communautaire. C’est un fait assez caractéristique de notre époque où même les rapports humains sont vécus en consommateurs (« à jeter après utilisation », telle pourrait être sa devise, et la télécommande son objet fétiche). C’est contre cette logique de la dispersion que Paolo organise sa fugue. Ce geste va contraindre tout le monde à l’attention à une analyse plus approfondie, à « se concentrer sur un problème pour le résoudre » comme dit Micol avec fierté dans la dernière scène. Pour raconter cette histoire, j’ai choisi le ton de la comédie. En effet, j’ai pensé que les teintes légères étaient les plus indiquées pour rendre compte de notre société. Eu égard aussi au fait que c’est le jeu qui sous-tend les motivations des deux jeunes protagonistes auxquels le film est affectueusement dédié. »

 

 

Fulvio Wetzl
Fulvio Wetzl

Fulvio Wetzl est né à Padoue en 1953. À Rome, après des études en architecture, il suit des cours de Direction de la photographie. Il mène parallèlement des activités de réalisateur - il commence à travailler pour la RAI en 77 - et d'organisateur : il crée deux ciné-clubs en 76 et deux manifestations cinématographiques en 80 et 81. En 1985, il crée avec Gabriella Rebeggiani la société de production Nuova Dimensione avec laquelle il réalise ses deux premiers long-métrages Rorret en 1988, présenté au Festival de Berlin et prix CICAE au Rencontres d’Annecy, et Quattro figli unici en 1992. En 1999 il réalise Prima la musica, poi le parole et, après plusieurs documentaires, Mineurs en 2008.

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/634.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Fulvio Wetzl

Scénario : Fulvio Wetzl

Image :  Erico Menczer, Renato Tafuri

Montage : Antonio Siciliano

Musique : Fabrizio Siciliano

Producteur (s) : Mario Gallo, Enzo Ciulioli, Gabriella Rebeggiani

Productions : Filmalpha, Nuova Dimensione, avec la participation du Ministère du Tourisme et du Spectacle et de Cinecittà International

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Mariella Valentini, Roberto Citran, Ivano Marescotti, Valentina Hotkamp,, Fabio lellini, Laura Di Mariano,, Piero Natoli.

Année : 1992
Durée : 1h 43
Pays de producion : Italie