SCUSATE SE ESISTO !

SCUSATE SE ESISTO !

Riccardo Milani

SCUSATE SE ESISTO !

Serena Bruno (Paola Cortellesi) vient d’achever brillamment ses études d’architecture. Son diplôme en poche, elle part à l’étranger où elle donne la mesure de son talent. Mais un jour elle décide de rentrer en Italie et tout se gâte. Difficile pour les jeunes, surtout les femmes, de trouver un emploi en rapport avec leurs diplômes. Serena ne désarme pas. Elle accepte toute une série de petits boulots en attendant que l’occasion se présente. Elle se retrouve ainsi serveuse dans le restaurant de Francesco (Raul Bova), un célibataire au physique avantageux qui fait rêver toutes les femmes.

Hélas, il est gay. Serena et Fracesco deviennent amis. Il l’invite même à quitter son appartement miteux pour venir habiter chez lui où elle aura de meilleurs conditions de travail. Car Serena est sur un gros projet : elle est candidate à un concours pour la restructuration d’une barre d’immeubles dans la banlieue de Rome. Mais lorsqu’elle se présente devant la commission il y a un malentendu : ils attendent Monsieur Bruno Serena. Interloquée, Serena décide de jouer le tout pour le tout et se fait passer pour l’assistante de l’architecte retenu à Tokyo. Lorsque son projet est accepté, il lui faut trouver un homme pour jouer le rôle de Bruno Serena. Francesco lui semble tout à fait indiqué.

 

« J’aime m’intéresser à ce qui se passe dans mon pays et dans mon métier c’est presque une obligation. J’ai grandi avec la comédie à l’italienne qui rencontrait les faveurs du public en racontant l’Italie. Aujourd’hui il est de bon ton de penser que le grand public se tient à une distance de sécurité de la politique et des thématiques sociales. Je crois et j’espère qu’il n’en est rien, mais si c’était le cas, ce serait une raison supplémentaire pour insister. Dans ce film nous voulions aborder toute une série de thèmes, mais celui qui peut-être les unifie, c’est la tendance que nous avons à nous cacher, à ne pas être entièrement nous-mêmes. J’y ai beaucoup réfléchi, parce que c’est un choix qui entraîne bien des conséquences, parfois douloureuses, dans le travail, la vie de couple et la relation avec les autres. »

Riccardo Milani, Dossier de presse du film

Riccardo Milani
Riccardo Milani

Riccardo Milani est un ami du Festival où il vient régulièrement présenter ses films, depuis La guerra degli Antò (1999). En 2003 il réalise Il posto dell'anima et depuis il alterne des œuvres pour la télévision (dont Cefalonia en 2005 et  Tutti pazzi per amore 1 et 2, 2008 et 2010) et des comédies populaires ancrées dans la réalité sociale italienne : Benvenuto Presidente ! (2013), Scusate se esisto (2014), Mamma o papà (2017), Come un gatto in tangenziale (2017). Ma cosa ci dice il cervello (2019)  est son 6e long-métrage avec Paola Cortellesi, son épouse.

En 2015, Riccardo Milani a reçu l’Amilcar de la ville de Villerupt.

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/HDx8aulIA0VY6T3nJyILIxhSfvJxtsiRDXiK.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Riccardo Milani

Scénario : Giulia Calenda, Paola Cortellesi, Furio Andreotti, Riccardo Milani, Ivan Cotroneo

Image :  Saverio Guarna

Montage : Patrizia Ceresani

Musique : Andrea Guerra

Producteur (s) : Fulvio et Federica Lucisano

Productions : Italian International Film, Rai Cinema

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Rai Com

Interprètes : Paola Cortellesi, Raoul Bova, Marco Bocci, Corrado Fortuna, Lunetta Savino, Ennio Fantastichini, Cesare Bocci, Stefania Rocca, Federica De Cola, Felice Farina, Antonio D'Ausilio

Année : 2014
Durée : 1h 46
Pays de producion : Italie