SONO TORNATO

SONO TORNATO

Luca Miniero

SONO TORNATO

Plus de quatre-vingt ans après sa disparition voilà que Benito Mussolini (Massimo Popolizio) revient ! Il n’a pas changé : même uniforme, mêmes idées, même obsession. Seulement voilà, nous sommes en 2017, la guerre est terminée et le monde a bien changé.

Andrea Canaletti (Frank Matano) est un jeune réalisateur de documentaire en manque de succès. Lorsqu’il rencontre Mussolini il le prend pour un comique et arrive à le convaincre de tourner un documentaire sur lui. Ensemble ils parcourent l’Italie à la rencontre des Italiens mais c’est de retour à Rome, lorsqu’Andrea présente le Duce aux dirigeants de la chaîne de télévision où il a travaillé, que celui-ci prend pleinement conscience qu’il peut de nouveau conquérir les masses. La chaîne lui propose même de présenter son propre show télévisé. Le peuple italien est-il prêt à le (re)suivre ?

 

« Nous n’avons pas cherché à faire une parodie de Mussolini, nous avons plutôt travaillé sur les intentions. Ce personnage n’est pas Mussolini, personne ne peut savoir comment il réagirait face à la modernité. Ce n’est pas un film sur le personnage historique, c’est pour cela que nous n’avons pas contacté sa famille. Quand j’ai revu le montage j’ai dit à Popolizio : tu fais plus Duce que le vrai Duce. Dans le sens où il est bien plus dangereux que le vrai Mussolini qui cabotinait lorsqu’il était en public, qui savait communiquer. […] Notre Mussolini réussit à se mesurer à une série de situations qu’il résout de manière brillante. Il est donc en quelque sorte son propre supporter. C’est là le thème angoissant du film. Parce que les choses qu’il dit, même les plus folles et impitoyables, ont une once de vérité. Sono tornato doit donc être regardé sans a priori idéologique. On n’aurait pas pu faire ce film il y a vingt ans, aujourd’hui c’est le bon moment. »

Luca Miniero, propos recueillis par Arianna Finos, la Repubblica, 10 octobre 2017

 

 

 

Luca Miniero
Luca Miniero

Luca Miniero (Naples, 1967) débute sa carrière cinématographique en réalisant des spots publicitaires. De 2002 à 2010 en collaboration avec Paolo Genovese il réalise trois films dont Incantesimo napoletano (2002). Depuis 2010 Luca Miniero écrit et réalise ses propres films. La comédie Benvenuto al Sud (2010) est son plus gros succès. Ont également été présentés à Villerupt : Benvenuto al Nord (2012), Sono Tornato (2018).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1321.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Luca Miniero

Scénario : Luca Miniero, Nicola Guaglianone

Image :  Guido Michelotti

Montage : Valentina Mariani

Musique : Pasquale Catalano

Producteur (s) : Marco Cohen, Fabrizio Donvito, Benedetto Habib

Productions : Indiana Production, Vision Distribution

Distribution France : 

Vente à l’étranger : True Colours - Glorious Films

Interprètes : Massimo Popolizio, Frank Matano, Stefania Rocca, Gioele Dix, Eleonora Belcamino, Ariella Reggio, Massimo De Lorenzo, Giancarlo Ratti, Guglielmo Favilla

Année : 2018
Durée : 1h 40
Pays de producion : Italie