STEFANO QUANTESTORIE

STEFANO QUANTESTORIE

Maurizio Nichetti

STEFANO QUANTESTORIE

Stefano est un homme de quarante ans tout ce qu’il y a de plus banal. Quand il était jeune, comme tout le monde, il avait des rêves plein la tête et toute la vie pour les réaliser. Partirait-il faire des études aux USA ou bien se consacrerait-il corps et âme au saxophone ? Ses parents aussi avaient des idées sur son avenir. Sa mère rêvait pour lui d’une carrière de professeur, et son père le voyait carabinier. Quarante ans, c’est l’âge des bilans et des remises en cause. Que se serait-il passé si Stefano était parti en Amérique ? Aujourd’hui, il serait probablement un pilote de ligne au look ravageur de latin-lover. Mais s’il avait appris le saxophone, il serait sans doute musicien professionnel. Et s’il avait écouté papa… et s’il avait écouté maman…
Stefano-Nichetti se complaît à s’imaginer dans toutes les histoires qui auraient pu être la sienne si le hasard, les occasions manquées, ce que l’on appelle « la vie », n’avaient pas fait que… Si…

 

Dans beaucoup de films j’avais vu des flash-backs sur des personnages. Alors le jeu a consisté à me dire que je pouvais raconter ce qui m’était arrivé quand j’étais jeune et comment j’étais devenu comédien, ou réalisateur, mais en imaginant que ce flash-back qui racontait ma vie tournait différemment. […] Bien qu’il n’y ait pas d’effets spéciaux, c’est peut-être le plus surréel, le moins réaliste de mes films. Mais étrangement c’est aussi le plus autobiographique parce que j’ai raconté un tas de vies différentes, mais toutes caractéristiques d’une génération que je connais bien. Mes amis de l’époque du mouvement étudiant sont devenus des employés pères de famille, ou d’éternels adolescents comme le pilote de ligne, ou des terroristes comme le bandit, ou des policiers, ou des gens très légalistes, ou des artistes qui ne savent pas très bien que faire, comme le musicien. J’ai pensé à mes amis d’alors, des jeunes qui, il y a vingt ans, étaient camarades de classe, tous avec la même idéologie, et qui l’ont appliquée dans la vie chacun à sa manière

Oreste SACCHELLI, Entretien avec Maurizio Nichetti,
Maurizio Nichetti auteur, acteur et personnage,

PUN, Nancy, 1997

Maurizio Nichetti
Maurizio Nichetti

Maurizio Nichetti (1948, Milan), acteur, scénariste, réalisateur, producteur. Parralèlement à ses études d'architecture, il suit une formation théâtrale à l'école de mime du Piccolo Teatro de Milan. Il découvre le cinéma en 1971 avec Bruno Bozzetto, pulicitaire et réalisateur de dessins animés, et en 1976 il participe à l'écriturede Allegro non troppo, film d'animation où il apparaît également comme personnage. En 1979 il écrit, réalise et interprète Ratataplan. Le film, qui caractérise bien son style, rencontre un grand succès et lui permet de poursuivre son travail de réalisateur-acteur.
Dans les années 1980 il collabore également à des émissions de télévision. Dans les 2000 il met en scène des pièces théâtrales et lyriques, et se consacre aussi à l'enseignement du cinéma.
Films notaires : Ratataplan (1979), Ho fatto splash (1980), Domani si balla! (1983), Ladri di saponette (1989, Le voleur de savonnettes), Volere volare (1991, L'amour avec des gants), Stefano quantestorie (1993), Luna e l'altra (1996), Honolulu Baby (2001)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/216.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Maurizio Nichetti

Scénario : Maurizio Nichetti, Laura Fischetto

Image :  Mario Battistoni

Montage : Rita Rossi

Musique : Rocco Tanica et Fieiez

Producteur (s) : Ernesto Di Sarro

Productions : Bambù - Cinema e TV

Distribution France : 

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Maurizio Nichetti, Elena Sofia Ricci, Amanda Sandrelli, Caterina Sylos Labini, Milena Vukotic, Renato Scarpa, Lidia Broccolino, James Spencer Thiérrée

Année : 1993
Durée : 1h 31
Pays de producion : Italie