THE LEISURE SEEKER

THE LEISURE SEEKER
L'ÉCHAPPÉE BELLE

Paolo Virzì

THE LEISURE SEEKER

L’ÉCHAPPÉE BELLE

“The Leisure Seeker”, c’est ainsi qu’Ella (Helen Mirren) et John (Donald Sutherland) avaient appelé leur camping-car acheté dans les années 1970, le complice de tant de voyages familiaux du temps de leur jeunesse. Maintenant il est remisé depuis longtemps dans un hangar, depuis que John est atteint de la maladie d’Alzheimer et qu’Ella n’est guère plus vaillante quoique parfaitement lucide. Et c’est en toute lucidité qu’ils décident de partir ensemble, vers la Floride, vers Key West, pour visiter la demeure d’Hemingway où John, professeur de lettres, n’est jamais allé. Leurs enfants s’inquiètent de leur disparition. Ils ne leur avaient rien dit car ils se seraient opposés à ce voyage. D’étape en étape et de rencontre en rencontre, Ella et John découvrent un pays qu’ils ont un peu de mal à reconnaître. Et ils roulent, conscients que ce sont leurs dernières vacances.

 

« Je n’ai pas l’intention de devenir un cinéaste américain. Je me considère comme un héritier du cinéma italien même si désormais les histoires et les visions du monde se globalisent et rendent fragiles et obsolètes les frontières. Même sur la côte Est américaine j’ai essayé de ne pas déroger à mes habitudes de cinéaste né en Italie, à Livourne pour être précis, et d’utiliser les ingrédients qui me tiennent à cœur depuis toujours : la vérité, l’humanité, l’ironie, le mélange du comique et du tragique, des mésaventures cocasses et des instants de jubilation. Le résultat me semble être un road movie sur la liberté de choisir chaque moment de sa vie avec la simplicité d’une chanson, d’une ballade drôle et triste, avec un brin de déraison et de folie, mais pleine de vie et de bonheur. »

Paolo Virzì, 74.Mostra Internazionale d’Arte Cinematografica

 

Scénariste, réalisateur et producteur, Paolo Virzì est considéré comme l’un des héritiers de la comédie à l’italienne. Après dix films qui mêlaient rire et amertume il réalise en 2014 Il capitale umano, un drame dans la grande bourgeoisie, avant de revenir à la comédie en 2016 avec La pazza gioia et en 2017 avec The Leisure Seeker.

Paolo Virzì
Paolo Virzì

Paolo Virzì (Livourne, 1964) est diplômé du Centro sperimentale di cinematografia. Il collabore à l'écriture de scénario pour Giuliano Montaldo, Gabriele Salvatores, Felice Farina. Avec quatorze films à son actif depuis 1994, il est considéré comme l’héritier de la tradition de la comédie à l’italienne (La bella vita, et récemment Folles de joie, L’échappée belle). En 2018, avec Nuits magiques, il signe ici un véritable hommage tendrement irrévérencieux au cinéma italien de l’âge d’or, en évoquant des personnages de légende, recréés à partir de souvenirs personnels.

Filmographie : La bella vita (1994), Ferie d'agosto (1995) My Name Is Tanino (2002),  Caterina va in città (2003, Cateina va en ville), Tutta la vita davanti (2008), La prima cosa bella (2010), Tutti i santi giorni (2012, Chaque jour que Dieu fait), Il capitale umano (2014, Les opportunistes), La pazza gioia (2016, Folles de joie), Notti magiche (2018, Nuits magiques)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/6767033.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Paolo Virzì

Scénario : Stephen Amidon, Francesca Archibugi, Francesco Piccolo, Paolo Virzì, d’après le roman de Michael Zadoorian

Image :  Luca Bigazzi

Montage : Jacopo Quadri

Musique : Carlo Virzì

Producteur (s) : Fabrizio Donvito, Benedetto Habib, Marco Cohen, Paolo Del Brocco

Productions : Indiana Production, Rai Cinema, avec la collaboration de Motorino Amaranto, la contribution du MiBACT et en association avec 3 Marys Entertainment

Distribution France : Bac Films

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Helen Mirren, Donald Sutherland, Christian McKay, Janel Moloney, Dana Ivey, Dick Gregory

Année : 2017
Durée : 1h 52
Pays de producion : Italie, France