TRE FRATELLI

TRE FRATELLI
TROIS FRÈRES

Francesco Rosi

TRE FRATELLI

TROIS FRÈRES

Fin des années 1970. Raffaele (Philippe Noiret), 50 ans, marié, conservateur bon teint, est juge d’instruction à Rome, tourmenté par la violence terroriste. Rocco (Vittorio Mezzogiorno), 40 ans, célibataire endurci, idéaliste romantique, est éducateur dans une maison de redressement à Naples. Nicola (Michele Placido), 30 ans, vit séparé de sa femme. Il est ouvrier à Turin, syndicaliste acharné et engagé dans les luttes ouvrières.

Lorsque le télégramme de leur père Donato (Charles Vanel) leur annonce que leur mère vient de mourir, les trois frères vont se retrouver, le temps des funérailles, dans la ferme familiale dans les Pouilles. Ce sera l’occasion de se redécouvrir après que les vies familiales ou professionnelles les ont éloignés les uns des autres, l’occasion d’engager un dialogue où ressurgissent les souvenirs et s’affrontent les convictions.

 

« Je n’ai jamais abandonné l’idée de raconter l’histoire d’une famille italienne car la question des cultures différentes qui coexistent en Italie, la pérennité d’un certain nombre de faits concrets comme l’émigration, la recherche du travail, l’abandon de certains villages, la destinée que rencontrent les gens du Sud en s’éloignant de leurs origines culturelles, le traumatisme que cela entraîne dans leurs conscience et leur façon de vivre, toutes ces données existentielles sont restées présentes dans mon esprit. […] J’ai senti que raconter l’histoire d’une famille du Sud, aujourd’hui en Italie, c’était l’occasion de toucher tous les aspects de notre existence. Je n’ai pas eu peur de prendre la décision de symboliser par le choix des professions des trois frères, les trois grands problèmes majeurs du pays. Le juge représente le drame que vivent les magistrats exposés à tous les dangers et à devoir prendre certaines décisions à la place d’un État démissionnaire ; l’éducateur affronte le désarroi de la jeunesse ; l’ouvrier vit les problèmes du travail et du chômage. »

Francesco Rosi, entretien avec Michel Ciment, Le dossier Rosi, Paris, Ramsay, 1987

 

« Les deux pôles opposés du passé et de l’avenir, incarnés par le grand-père et sa petite-fille, assurent la dimension poétique de l’œuvre tout comme ses résonances les plus profondes. Car se sont les rapports au sein d’une famille que Rosi aborde pour la première fois dans ce film, comme pour marquer son intérêt croissant pour les vertus (?) privées après avoir évoqué les vices publics. »

Michel Ciment, ibid.

Francesco ROSI
Francesco Rosi

Francesco Rosi (Naples,1922 – Rome,2015) débute au cinéma comme assistant de Visconti pour La terre tremble (1948). Il collabore ensuite à des scénarios, tourne quelques scènes des Chemises rouges (1952) de Goffredo Alessandrini et codirige Kean (1956) avec Vittorio Gassman. En 1958 il réalise son premier long-métrage, La sfida (Le défi).
La filmographie de Rosi, partisan d'un cinéma engagé et populaire, se caractérise essentiellement par le "film-dossier", analyse rigoureuse et précise des rapports entre politique et grand banditisme : Salvatore Giuliano (1961), Le mani sulla città (1963, Mains basses sur la ville), Il caso Mattei (1972, L'affaire Mattei), Lucky Luciano (1973), Dimenticare Palermo (1989, Oublier Palerme) .
À signaler également : Uomini contro (1970, Les hommes contre), Cadaveri eccelenti (1975, Cadavres exquis), Cristo si è fermato a Eboli (1979, Le Christ s'est arrêté à Eboli), Tre fratelli (1981,Trois frères), Carmen (1984).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/a9b58cfd95939cab0cc82b2080a5c345.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Francesco Rosi

Scénario : Francesco Rosi, Tonino Guerra

Image :  Pasqualino De Santis

Montage : Ruggero Mastroianni

Musique : Piero Piccioni

Producteur (s) : Giorgio Nocella, Antonio Macrì

Productions : Iter Film, Gaumont

Distribution France : Gaumont

Vente à l’étranger : 

Interprètes : Philippe Noiret, Michele Placido, Vittorio Mezzogiorno, Charles Vanel, Andréa Ferréol, Madallena Crippa, Sara Tafuri, Marta Zoffoli, Simonetta Stefanelli, Tino Schirinzi, Pietro Biondi, Gina Pontrelli, Accursio Di Leo, Luigi Infantino

Année : 1981
Durée : 1h 53
Pays de producion : Italie, France