UN RAGAZZO D’ORO

UN RAGAZZO D’ORO

Pupi Avati

UN RAGAZZO D’ORO

Davide (Riccardo Scamarcio) est un jeune écrivain milanais qui peine à percer. Il travaille dans une agence de publicité mais n’arrive à surmonter ses angoisses et ses frustrations qu’avec l’aide de ses pilules quotidiennes. Même Silvia (Cristiana Capotondi) sa fiancée, ne lui est d’aucun secours. Son père Ettore, scénariste de séries B médiocres, qu’il a toujours haï, meurt dans un mystérieux accident de voiture. S’agirait-il d’un suicide ? Il va alors à Rome où il rencontre Ludovica (Sharon Stone), éditrice et amie de son père, qui lui révèle qu’Ettore était en train d’écrire un livre autobiographique. En réalité il n’a écrit qu’une page. Davide décide alors de s’enfermer avec sa mère dans la maison familiale et d’écrire le livre lui-même. Mais plus il avance et plus il s’identifie à son père, il porte ses vêtements, utilise son parfum, tombe amoureux lui aussi de la belle Ludovica… au point d’en perdre la raison.

 

« Cette fois j’ai décidé de raconter l’histoire d’un fils merveilleux et d’un père qui ne le mérite pas. Je suis en effet convaincu que dans la famille actuelle les enfants sont potentiellement meilleurs que leur père. La figure paternelle s’est délitée et n’assume plus son rôle, elle s’éclipse par égoïsme. Nous sommes arrivés à un relativisme éthique et moral dévastateur, comme l’avait prédit Benoît XVI. Et les enfants le payent le prix fort. […] Ces jeunes qui ont souvent souffert de l’absence de figure paternelle et de mères hyper protectrices deviennent ombrageux et agressifs. Je le sais pour avoir écouté beaucoup de mes jeunes assistants me raconter leur vie. »

Pupi Avati, propos recueillis par Angela Calvini, Avvenire, 17 septembre 2014

Pupi Avati
Pupi Avati

Pupi Avati (Bologne, 1938) se passionne d’abord pour la musique de jazz. Il débute au cinéma en 1968 et s’essaye à différents genres : parodies de films d’horreur, comédies musicales. Mais c’est avec des comédies sentimentales empreintes de nostalgie qu’il remporte certains succès. Avec plus de quarante films réalisés il est l’un des cinéastes italiens les plus féconds.
Filmographie : La maison aux fenêtres qui rient (197), Le strelle nel fosso (1979), Una gita scolastica (1983), Regalo di Natale (1986), Histoires de garçons et de filles (1989), Dichiarazioni d'amore (1994), Un cœur ailleurs (2003), La seconda notte di nozze 2005), Il papà di Giovanna (2008), Il cuore grande delle ragazze (2011), Il signor Diavolo (2019)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/429.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Pupi Avati

Scénario : Pupi Avati

Image :  Blasco Giurato

Montage : Luigi Capalbo

Musique : Raphael Gualazzi

Producteur (s) : Antonio Avati, Flavia Parnasi

Productions : DueA Film, Combo Produzioni, Rai Cinema

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Rai Com

Interprètes : Riccardo Scamarcio, Sharon Stone, Cristiana Capotondi, Giovanna Ralli, Cristian Stelluti, Osvaldo Ruggieri, Tommaso Ragno, Sandro Dori, Fabio Ferrari, Vanni Fois, Viola Graziosi, Patrizio Pelizzi, Antonio Caracciolo, Fabrizio Amicucci, Michele Sueri

Année : 2014
Durée : 1h 42
Pays de producion : Italie