UNA STORIA SBAGLIATA

UNA STORIA SBAGLIATA

Gianluca Maria Tavarelli

UNA STORIA SBAGLIATA

Stefania (Isabella Ragonese) est pédiatre. Elle travaille dans un service hospitalier à Gela, en Sicile, où les cas de malformations sont nombreux du fait de la pollution provoquée par l’industrie pétrochimique. Elle est mariée avec Roberto (Francesco Scianna) et leur vie de couple serait normale si Roberto qui est militaire ne passait pas la moitié de son temps en Irak. Quand il est là-bas ils communiquent par Internet, il lui dit son envie de rentrer, mais lorsqu’il est auprès d’elle il est comme distrait, absent. Puis un jour Roberto meurt dans un attentat kamikaze et la vie de Stefania est bouleversée.

Stefania veut comprendre et pour ce faire elle part en Irak avec une mission humanitaire. Mais dans l’hôpital près de Nassiriya où elle se trouve elle est comme enfermée, alors qu’elle voudrait sortir, rencontrer les gens qui ont causé son malheur. Elle parvient à s’assurer la complicité de Khaaled (Mehdi Dehbi) qui la fait sortir clandestinement sous une burka sans lui poser de questions.

 

« Dans ce monde où les conflits se multiplient, chaque jour des images nous parviennent des quatre points cardinaux. Des visages, des populations, des guerres, des paysages… des commentateurs et des journaux télévisés nous donnent l’impression de connaître, de comprendre.

Mais un fossé énorme subsiste entre ce que nous croyons connaître et ce que nous ignorons, entre ce qui nous ressemble et ce qui est totalement différent de nous. Un fossé qui existe aussi entre les individus. Même entre des personnes qui s’aiment.

Mon film tente d’explorer ces domaines au travers d’une petite histoire personnelle. À travers le regard d’une jeune femme. À travers le récit  de son histoire d’amour et d’incompréhension. À travers le récit de son voyage.

Ugo Pirro, ce grand scénariste, disait que pour faire un film il faut partir d’une image. Pour moi, cette image c’est celle d’une voiture qui roule dans le désert en quête d’une réponse. »

Gianluca Maria Tavarelli, Dossier de presse

 

 

Gianluca Maria Tavarelli
Gianluca Maria Tavarelli

Gianluca Maria Tavarelli (Turin, 1964) est un autodidacte du cinéma. Il a réalisé de nombreux courts-métrages avec une caméra Super8, puis 16 mm. En 1994 il réalise son premier long-métrage, Portami via. Suivent Un amore (1999), Qui non è il paradiso (2000), Liberi (2003), Non prendere impegni stasera (2006), Una storia sbagliata (2014). Il a aussi réalisé téléfilms et miniséries parmi les plus intéressants de la télévision italienne : Paolo Borselino (2004), Maria Montessori - Una vita per i bambini (2007), Le cose che restano (2010), Il giovane Montalbano 1 (2012) et 2 (2015), Maltese - Il romanzo del commissario (2017)

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/locandina-5.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Gianluca Maria Tavarelli

Scénario : Angelo Carbone, Leonardo Fasoli, Gianluca Maria Tavarelli

Image :  Marco Pieroni

Montage : Alessandro Heffler

Musique : Pietro Leveratto

Producteur (s) : Carlo Degli Esposti, Nicola Serra

Productions : Palomar, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT, avec le soutien de Regione Lazio

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Rai Com

Interprètes : Isabella Ragonese, Francesco Scianna, Mehdi Dehbi, Stefania Orsola Garello, Nello Mascia, Pietro De Silva, Yessmine Ouni, Salima Al Wadi, Jazi Abderrazek, Daniele Pilli

Année : 2014
Durée : 1h 39
Pays de producion : Italie