VELOCE COME IL VENTO

VELOCE COME IL VENTO

Matteo Rovere

VELOCE COME IL VENTO

À seulement 17 ans, Giulia De Martino (Matilda De Angelis), dirigée par son père, participe au Championnat GT en tant que pilote. À la suite de la mort inattendue de ce dernier, le grand frère de Giulia, Loris (Stefano Accorsi), absent depuis de nombreuses années, refait surface. Lui aussi a été pilote, mais désormais il ne court plus. Pour pouvoir garder la maison familiale, Giulia n’a pas d’autre choix que de gagner le Championnat. Loris quant à lui prend ses aises avec sa compagne et accepte de donner quelques conseils à sa sœur pour pouvoir payer ses stupéfiants. La cohabitation est difficile entre cette adolescente responsable au caractère bien trempé et son grand frère toxicomane. Ils doivent apprendre à se connaître et à se faire confiance, il en va du placement en famille d’accueil du petit frère.

« Nous, les réalisateurs, qui faisons partie du public, sommes un peu las des films d’auteur ennuyeux. Depuis deux ou trois ans, dans le cinéma italien il y a un vrai renouveau […]. Veloce come il vento est un film d’action, d’adrénaline, mais il comporte également un récit humain qui va bien au-delà du simple film d’action. C’est aussi un drame familial tragique et comique à la fois. Nous essayons de faire des films qu’en tant que spectateurs nous aimerions voir au cinéma. Pour mes deux précédents films les scénarios étaient déjà prêts. Celui-ci est le tout premier film que j’ai écrit de bout en bout. Lorsque Domenico Procacci de Fandango m’a demandé ce que je voulais faire, je lui ai répondu que je voulais faire Veloce come il vento, parce que c’est le film que je voudrais aller voir au cinéma. »

Matteo Rovere, propos recueillis par Silvia Rossi, Dailybest.it, 7 avril 2016

Matteo Rovere a commencé très tôt la réalisation et le production de courts-métrages. Il est le plus jeune film-maker italien à avoir gagné un Nastro d’Argento dans les deux catégories. Veloce come il vento est son troisième long-métrage de fiction, après Un gioco da ragazze (2008) et Gli sfiorati (2011).

Matteo Rovere
Matteo Rovere

Matteo Rovere (Rome, 1982), réalisateur et scénariste, débute en réalisant des courts-métrages primés en Italie. Son premier long-métrage, Un gioco da ragazze, sort en 2008. Suivent Gli sfiorati (2011), Veloce come il vento (2016) et Il primo Re (2019). Producteur depuis 2009, il a à son actif 15 films, dont Smetto quando voglio (2014, 2017), Croce e delizia (2019) et Il campione (2019).

BANDE ANNONCE

https://festival-villerupt.com/wp-content/uploads/2020/05/1234.jpg

FICHE TECHNIQUE

Réalisation : Matteo Rovere

Scénario : Filippo Gravino, Francesca Manieri, Matteo Rovere

Image :  Michele D’Attanasio

Montage : Gianni Vezzosi

Musique : Andrea Farri

Producteur (s) : Domenico Procacci

Productions : Fandango avec Rai Cinema

Distribution France : 

Vente à l’étranger : Fandango

Interprètes : Stefano Accorsi, Matilda De Angelis, Roberta Mattei, Paolo Graziosi, Lorenzo Gioielli, Giulio Pugnaghi

Année : 2016
Durée : 1h 59
Pays de producion :