Caro Albertone
Dans le cadre de sa 43e édition, le Festival du Film Italien de Villerupt consacrera une rétrospective à l’acteur, réalisateur et scénariste Alberto Sordi (1920 – 2003) avec 10 films au programme.

Alberto Sordi est né il y a cent ans. Son nom est indissociable de la comédie à l’italienne à laquelle il a énormément apporté à la fois comme acteur et comme auteur. Parmi les acteurs qui se sont spécialisés dans la comédie de mœurs, Sordi se détache par l’ampleur de sa carrière et la variété des réalisateurs avec lesquels il a travaillé. Les personnages interprétés, profondément ancrés dans la réalité italienne et plus particulièrement romaine, ont permis à plusieurs générations et à des millions d’Italiens de s’identifier à lui.

Pour l’affiche de l’édition 2020, l’artiste Alessandra Carloni à travers sa création « La maschera di Roma » a souhaité représenter Alberto Sordi avec son costume du Marquis s’amuse, telle une figure monumentale au-dessus de Rome. Elle l’a choisi car son personnage dans ce film représente l’homme italien typique et ses travers.

La rétrospective qui lui est consacrée à l’occasion de la 43e édition du Festival de Villerupt permettra de redécouvrir ou découvrir une dizaine de films où s’expriment les multiples facettes de son immense talent, devant les caméras de réalisateurs prestigieux tels que Federico Fellini, Luigi Comencini, ou encore Ettore Scola.

Voici les 10 films de la rétrospective Alberto Sordi :

Le cheik blanc de Federico Fellini
Le célibataire de Antonio Pietrangeli
I magliari de Francesco Rosi
Mafioso de Alberto Lattuada
I maestro di vigevano de Elio Petri
Il medico della mutual de Luigi Zampa
Détenu en attente de jugement de Nanni Loy
L’argent de la vieille de Luigi Comencini
La plus belle soirée de ma vie de Ettore Scola
Les nouveaux monstres de Mario Monicelli, Dino Risi et Ettore Scola