AMNÈSIA

AMNÈSIA

Gabriele Salvatores

0h 2min
2021
Story of AMNÈSIA
AMNÈSIA

Un vieil hippie meurt d'un accident de moto. Diverses personnes qui l'ont connu assis­tent à son enterrement. Il y a là Angelino et sa femme Alicia, le jeune Jorge et Sandro. Nous sommes à Ibiza, l'île mythique d'un passé qui paraît lointain, le paradis des hip­pies où toute transgression était permise. Mais cette époque semble bien révolue et les personnages portent en eux une profonde amertume.

Sandro est un réalisateur de films pornos qui utilise sa belle villa comme plateau de tour­nage. Il a laissé derrière lui en Italie sa femme et sa fille Luce qui a dix-sept ans. Mais un beau jour Luce, qui n'est pas au courant du travail de son père, débarque chez lui et entend s'y installer. Sandro essaie par tous les moyens de lui cacher son activité.

Angelino gère un bar près de la plage. Il ne rêve que de normalité : une petite maison, une petite famille... mais les moyens lui manquent et il est contraint de vivre au jour le jour. La chance semble tout à coup lui sourire lorsqu'il trouve par le plus grand des hasards une petite valise pleine de cocaïne. Il lui suffirait de la vendre sans que les "légitimes" propriétaires qui l'ont perdue se doutent que c'est lui qui l'a. Il demande à son ami Sandro de l'aider…

Xavier est le chef de la police locale. C'est un homme plein de principes. Depuis la mort de sa femme, il est constamment en conflit avec son fils Jorge qui ne tolère aucun frein à ses envies et qui est prêt à briser tous ceux qui s'opposent à lui. C'est au milieu de ces tensions familiales que Xavier doit trouver la concentration nécessaire pour enquê­ter sur une mystérieuse malette bourrée de cocaïne...

Il y a à Ibiza une grande discothèque qui s'appelle Amnesia. À la fin de cette histoire, tous les personnages s'y retrouvent et leurs parcours s'y confondent. Certains sont allés au bout de leurs rêves, d'autres ont dû accepter la vie comme elle est. Les familles se sont recomposées parfois de façon assez peu conformiste.

 

« Chacun a un parcours qui lui est propre, chacun est pris par sa propre vie. Ce sont à peu près les paroles d'une chanson de Vasco Rossi. De nos jours, il est devenu dif­ficile de raconter une histoire de façon unitaire et harmonieuse. La réalité est toujours plus complexe et on a du mal à la saisir dans sa globalité. Grâce aux nouveaux moyens de communication, la simultanéité des événements est devenue une évidence. Normalement, au cinéma, la simultanéité des événements est rendue par le monta­ge alterné. Nous avons choisi de raconter une histoire à la fois en suivant les deux couples père-enfant séparément, laissant ainsi au spectateur la possibilité de procé­der à son propre montage des événements et de trouver s'il le désire, des croisements, des correspondances, des renvois, des occasions perdues ou d'heureuses concor­dances. »

Gabriele Salvatores

    • AMNÈSIA

      Un vieil hippie meurt d'un accident de moto. Diverses personnes qui l'ont connu assis­tent à son enterrement. Il y a là Angelino et sa femme Alicia, le jeune Jorge et Sandro. Nous sommes à Ibiza, l'île mythique d'un passé qui paraît lointain, le paradis des hip­pies où toute transgression était permise. Mais cette époque semble bien révolue et les personnages portent en eux une profonde amertume.

      Sandro est un réalisateur de films pornos qui utilise sa belle villa comme plateau de tour­nage. Il a laissé derrière lui en Italie sa femme et sa fille Luce qui a dix-sept ans. Mais un beau jour Luce, qui n'est pas au courant du travail de son père, débarque chez lui et entend s'y installer. Sandro essaie par tous les moyens de lui cacher son activité.

      Angelino gère un bar près de la plage. Il ne rêve que de normalité : une petite maison, une petite famille... mais les moyens lui manquent et il est contraint de vivre au jour le jour. La chance semble tout à coup lui sourire lorsqu'il trouve par le plus grand des hasards une petite valise pleine de cocaïne. Il lui suffirait de la vendre sans que les "légitimes" propriétaires qui l'ont perdue se doutent que c'est lui qui l'a. Il demande à son ami Sandro de l'aider…

      Xavier est le chef de la police locale. C'est un homme plein de principes. Depuis la mort de sa femme, il est constamment en conflit avec son fils Jorge qui ne tolère aucun frein à ses envies et qui est prêt à briser tous ceux qui s'opposent à lui. C'est au milieu de ces tensions familiales que Xavier doit trouver la concentration nécessaire pour enquê­ter sur une mystérieuse malette bourrée de cocaïne...

      Il y a à Ibiza une grande discothèque qui s'appelle Amnesia. À la fin de cette histoire, tous les personnages s'y retrouvent et leurs parcours s'y confondent. Certains sont allés au bout de leurs rêves, d'autres ont dû accepter la vie comme elle est. Les familles se sont recomposées parfois de façon assez peu conformiste.

       

      « Chacun a un parcours qui lui est propre, chacun est pris par sa propre vie. Ce sont à peu près les paroles d'une chanson de Vasco Rossi. De nos jours, il est devenu dif­ficile de raconter une histoire de façon unitaire et harmonieuse. La réalité est toujours plus complexe et on a du mal à la saisir dans sa globalité. Grâce aux nouveaux moyens de communication, la simultanéité des événements est devenue une évidence. Normalement, au cinéma, la simultanéité des événements est rendue par le monta­ge alterné. Nous avons choisi de raconter une histoire à la fois en suivant les deux couples père-enfant séparément, laissant ainsi au spectateur la possibilité de procé­der à son propre montage des événements et de trouver s'il le désire, des croisements, des correspondances, des renvois, des occasions perdues ou d'heureuses concor­dances. »

      Gabriele Salvatores

    • Réalisation
      Gabriele Salvatores
    • Scénario
      Gabriele Salvatores, Andrea Garello
    • Image
      Italo Petriccione
    • Montage
      Massimo Fiochi
    • Musique
      Daniele Sepe
    • Producteur (s)
      Maurizio Totti
    • Productions
      Colorado Film, Medusa Film, Alquimia Cinéma (Madrid)
    • Vente à l’étranger
      RaiTrade
    • Interprètes
      Diego Abatantuono, Sergio Rubini, Martina Stella, Maria Jurado, Antonia San Juan, Ugo Conti, Orazio Donati, Alessandra Martines
    • Année
      2002
    • Durée
      2h 00
    • Pays de production
      Italie, Espagne
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom