• Il existe en Sardaigne encore quelques plages discrètes où le béton et le tourisme ne sont pas arrivés. Et on y vit chichement. C’est toutefois la vie qu’a choisie Anna (Rosa Aste). Elle avait épousé le fils d’Efisio (Giuseppe Boy), un ami de son père, et les époux étaient partis à Milan. Mais Anna a voulu divorcer et au décès de son père elle est revenue au pays. Elle continue l’élevage des chèvres et vend ses fromages au village. Libre, elle a une sale réputation. Néanmoins elle est acceptée. Tout change lorsqu’un matin les travaux d’un chantier commencent sur un terrain où elle fait paître son troupeau, et avant elle son père. La municipalité a vendu ce terrain où surgira un complexe touristique qui créera de multiples emplois. Une aubaine pour les gens du village, mais pas pour Anna qui entend défendre ce qu’elle pense être son droit de propriété. Elle est secondée par un avocat, Rossini (Daniele Monachella), mais en absence de documents cadastraux la cause semble perdue. Le seul qui pourrait témoigner de l’occupation de cette terre par le père d’Anna serait Efisio, mais depuis le divorce, il ne lui adresse plus la parole.

    « Le film est inspiré d'une histoire vraie qui s'est déroulée en Sardaigne il y a quelques années. C’est une histoire de résistance contre le pouvoir. Le pouvoir sans scrupules d'un capitalisme aveugle prêt à tout détruire est le reflet d'une société machiste de déprédation. En combattant l'un, la protagoniste combat aussi l'autre. La lutte pour son salut personnel devient, malgré elle et sans aucune idéologie, une bataille pour la défense de l'environnement et une résistance farouche à la violence et au machisme. Anna est une femme qui ne veut pas baisser la tête et se bat pour ne pas être écrasée, elle ne veut pas être une victime mais elle n'est pas non plus une héroïne. Il était important pour moi d'esquisser le portrait d'une femme réelle, pleine de défauts et de fragilités loin de tout stéréotype. »
    Marco Amenta, Anna sur filmitalia.org

  • Réalisation
    Marco Amenta
  • Scénario
    Marco Amenta, Niccolò Stazzi, Anna Vittone
  • Image
    Giovanni Lorusso
  • Montage
    Aline Hervé
  • Musique
    Giulia Mazzoni, Julia Liros
  • Producteur (s)
    Simonetta Amenta, Antoine de Clermont-Tonnerre, Sandro Parenzo, Giampietro Preziosa
  • Productions
    Eurofilm, Mact Productions Videa Next Station, Inthelfilm, Rai Cinema, avec le soutien de Regione Sardegna, Eurimage, Europe Créative, Région Île-de-France
  • Interprètes
    Rosa Aste, Daniele Monachella, Marco Zucca, Daniela Vitellaro, Giuseppe Boy, Ignazio Gavino Chessa, Salvatore Brisponi, Francesco Falchetto, Carlo Porru
  • Année
    2023
  • Durée
    108 min
  • Pays de production
    Italie
  • Citation
    « Les actes notariés ou de cession n’étaient pas d’usage pour entrer en possession d’un lopin de terre »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

Festival du Film Italien de Villerupt

Festival du Film Italien de Villerupt
6 rue Clemenceau
54190 Villerupt


+33 (0)3 82 89 40 22
organisation@festival-villerupt.com

©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom