ANNA
ANNA

ANNA

Alberto Lattuada

0h 1min
2021
Story of ANNA
ANNA

Anna est novice et prête service dans un grand hôpital. Elle souhaiterait prononcer au plus vite ses vœux, mais la supérieure la soupçonne de fuir quelque chose et de vouloir entrer dans les ordres pour se mettre à l'abri du monde. Aussi retarde-t-elle l'échéance, incitant Anna à résoudre d'abord les conflits qu'elle semble porter en elle.

Un soir, Anna trouve sur la table d'opération Andrea, victime d'un accident de voiture. Pendant qu'on l'opère, elle prie pour lui, et c'est tout son passéqui revient. Anna était danseuse dans un cabaret et Andréa la courtisait. Animé d'intentions très pures, il voulait l'épouser, mais elle l'avait d'abord refusé sans lui en donner les vraies raisons. C'est qu'Anna se sentait corrompue : elle avait succombé au charme viril, brutal et cynique de Vittorio, un barman du cabaret. Andréa avait fini par obtenir le consentement d'Anna qui entrevoyait avec lui une vie nouvelle. Mais Vittorio a sur Anna un funeste pouvoir, et malgré ses résolutions, elle retrouve encore le chemin de son appartement. Anna avait fui la ville et pour demander à Andrea de l'aider. Il était sur le point de l'épouser lorsque Vittorio s'était présenté, le conflit entre les deux hommes avait éténinéluctable : Andrea avait tué Vittorio.

"Tu as fait de moi un assassin. Va-t-en ! Je ne veux plus te voir !"

Mais voilà que le destin semble offrir une seconde chance. Andréa a purgé sa peine, Anna n'a pas encore prononcé ses vœux. Son amour pour elle est intact comme au premier jour. Mais Anna pense que son rachat passe par son sacrifice et le don de sa personne à ceux qui souffrent et qui ont besoin d'elle.

 

Magnifique mélo qui a eu à l'époque un énorme succès commercial. Anna a d'ailleurs été le premier film à être doublé aux USA. Le film rappelle, naturellement, Riso amaro (1948). On retrouve ici les mêmes comédiens dans des rôles et de rapports assez similaires à ceux imaginés par Giuseppe de Santis. Silvana Mangano est une beauté fragile en équilibre instable entre désir de pureté et érotisme, que se disputent Raf Vallone, le bon, au visage ouvert, et Vittorio Gassman, le méchant, aux traits anguleux. Ce qui se rajoute, c'est le thème nouveau du rachat, typique des films d'inspiration chrétienne du début des années 50. En 1954, Robert Rossen tourne un remake, Mambo, avec les mêmes comédiens, la même musique, les mêmes développements narratifs.

    • ANNA

      Anna est novice et prête service dans un grand hôpital. Elle souhaiterait prononcer au plus vite ses vœux, mais la supérieure la soupçonne de fuir quelque chose et de vouloir entrer dans les ordres pour se mettre à l'abri du monde. Aussi retarde-t-elle l'échéance, incitant Anna à résoudre d'abord les conflits qu'elle semble porter en elle.

      Un soir, Anna trouve sur la table d'opération Andrea, victime d'un accident de voiture. Pendant qu'on l'opère, elle prie pour lui, et c'est tout son passéqui revient. Anna était danseuse dans un cabaret et Andréa la courtisait. Animé d'intentions très pures, il voulait l'épouser, mais elle l'avait d'abord refusé sans lui en donner les vraies raisons. C'est qu'Anna se sentait corrompue : elle avait succombé au charme viril, brutal et cynique de Vittorio, un barman du cabaret. Andréa avait fini par obtenir le consentement d'Anna qui entrevoyait avec lui une vie nouvelle. Mais Vittorio a sur Anna un funeste pouvoir, et malgré ses résolutions, elle retrouve encore le chemin de son appartement. Anna avait fui la ville et pour demander à Andrea de l'aider. Il était sur le point de l'épouser lorsque Vittorio s'était présenté, le conflit entre les deux hommes avait éténinéluctable : Andrea avait tué Vittorio.

      "Tu as fait de moi un assassin. Va-t-en ! Je ne veux plus te voir !"

      Mais voilà que le destin semble offrir une seconde chance. Andréa a purgé sa peine, Anna n'a pas encore prononcé ses vœux. Son amour pour elle est intact comme au premier jour. Mais Anna pense que son rachat passe par son sacrifice et le don de sa personne à ceux qui souffrent et qui ont besoin d'elle.

       

      Magnifique mélo qui a eu à l'époque un énorme succès commercial. Anna a d'ailleurs été le premier film à être doublé aux USA. Le film rappelle, naturellement, Riso amaro (1948). On retrouve ici les mêmes comédiens dans des rôles et de rapports assez similaires à ceux imaginés par Giuseppe de Santis. Silvana Mangano est une beauté fragile en équilibre instable entre désir de pureté et érotisme, que se disputent Raf Vallone, le bon, au visage ouvert, et Vittorio Gassman, le méchant, aux traits anguleux. Ce qui se rajoute, c'est le thème nouveau du rachat, typique des films d'inspiration chrétienne du début des années 50. En 1954, Robert Rossen tourne un remake, Mambo, avec les mêmes comédiens, la même musique, les mêmes développements narratifs.

    • Réalisation
      Alberto Lattuada
    • Scenario
      Giuseppe Berto , Dino Risi, Ivo Perilli, Franco Brusati, Rodolfo Sonego
    • Image
      Otello Martelli
    • Montage
      Gabriele Varriale
    • Musique
      Nino Rota
    • Producer (s)
      Dino Di Laurentiis, Carlo Ponti
    • Productions
      Lux Film, Ponti De Laurentiis
    • Interprètes
      Silvana Mangano, Raf Vallone, Vittorio Gassman, Jacques Dumesnil, Gaby Morlay, Patrizia Mangano, Natascia Mangano, Dina Romano, Rosita Pisano, Bianca Doria, Rocco D'Assunta, Emilio Petacci, Lilla Rocco, Dina Perbellini, Tina Lattanzi, Sofia Lazzaro (plus tard Sofia Loren)
    • Année
      1951
    • Durée
      1h 48
    • Pays de production
      Italie
    • Citation
      Tu as fait de moi un assassin. Va-t-en ! Je ne veux plus te voir !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom