CALL ME BY YOUR NAME

CALL ME BY YOUR NAME

Luca Guadagnino

0h 2min
2021
Story of CALL ME BY YOUR NAME
CALL ME BY YOUR NAME  

1983. Le professeur Perlman (Michael Stuhlbarg), éminent archéologue américain, sa femme (Amira Casar)et leur fils Elio (Timothe?e Chalamet), passent l’été dans leur magnifique domaine de la campagne lombarde, près de Crema. Elio, 17 ans, est un adolescent très cultivé. Il aime la lecture et la musique mais il ne dédaigne pas la compagnie des jeunes de son âge pour aller se baigner à la rivière, sortir en discothèque et flirter avec Marzia (Esther Garrel). Le train-train des vacances est troublé par l’arrivée d’Oliver (Armie Hammer), le doctorant du professeur qui vient travailler avec lui. Elio se sent attiré par cet homme jeune et séduisant qui ne semble pas non plus indifférent à l’attention que lui porte l’adolescent. Petit à petit une relation amoureuse se noue entre eux, qui n’échappe pas à l’attention du professeur et de sa femme. Conscients de l’importance que cette relation a pour Elio, ils laissent faire et favorisent même leurs amours.

« Call Me By Your Name vient clore une trilogie de films sur le thème du désir qui se compose également de Amore et A Bigger Splash.

Alors que dans les deux premiers volets de ce triptyque, le désir était associé à la possession, au regret, au mépris et au besoin d’émancipation, j’ai voulu l’explorer ici à travers le prisme d’une idylle de jeunesse. Elio, Oliver et Marzia naviguent dans les eaux troubles d’un amour qui, comme l’a jadis décrit Truman Capote, "n’ayant pas de géographie, ne connaît pas de frontières".

Call Me By Your Name est également un hommage aux figures paternelles qui m’ont guidé tout au long de ma vie : mon propre père évidemment, mais aussi mes pères de cinéma : Renoir, Rivette, Rohmer ou Bertolucci… »

Luca Guadagnino, Dossier de presse

 

Réalisateur, scénariste et producteur italien, Luca Guadagnino (Palerme, 1971) alterne fiction et documentaires. Il débute sa carrière en 1999 (The Protagonists). Il enchaîne ensuite plusieurs documentaires puis revient à la fiction avec Mundo civilizado (2003) et Melissa P. (2005). Suivent Io sono l’amore (2010) et A Bigger Splash (2015). Call Me By Your Name (2018) clôt sa « trilogie du désir ». 2018 est aussi l’année de Suspiria, remake du film de Dario Argento (1977).

    • CALL ME BY YOUR NAME

       

      1983. Le professeur Perlman (Michael Stuhlbarg), éminent archéologue américain, sa femme (Amira Casar)et leur fils Elio (Timothe?e Chalamet), passent l’été dans leur magnifique domaine de la campagne lombarde, près de Crema. Elio, 17 ans, est un adolescent très cultivé. Il aime la lecture et la musique mais il ne dédaigne pas la compagnie des jeunes de son âge pour aller se baigner à la rivière, sortir en discothèque et flirter avec Marzia (Esther Garrel). Le train-train des vacances est troublé par l’arrivée d’Oliver (Armie Hammer), le doctorant du professeur qui vient travailler avec lui. Elio se sent attiré par cet homme jeune et séduisant qui ne semble pas non plus indifférent à l’attention que lui porte l’adolescent. Petit à petit une relation amoureuse se noue entre eux, qui n’échappe pas à l’attention du professeur et de sa femme. Conscients de l’importance que cette relation a pour Elio, ils laissent faire et favorisent même leurs amours.

      « Call Me By Your Name vient clore une trilogie de films sur le thème du désir qui se compose également de Amore et A Bigger Splash.

      Alors que dans les deux premiers volets de ce triptyque, le désir était associé à la possession, au regret, au mépris et au besoin d’émancipation, j’ai voulu l’explorer ici à travers le prisme d’une idylle de jeunesse. Elio, Oliver et Marzia naviguent dans les eaux troubles d’un amour qui, comme l’a jadis décrit Truman Capote, "n’ayant pas de géographie, ne connaît pas de frontières".

      Call Me By Your Name est également un hommage aux figures paternelles qui m’ont guidé tout au long de ma vie : mon propre père évidemment, mais aussi mes pères de cinéma : Renoir, Rivette, Rohmer ou Bertolucci… »

      Luca Guadagnino, Dossier de presse

       

      Réalisateur, scénariste et producteur italien, Luca Guadagnino (Palerme, 1971) alterne fiction et documentaires. Il débute sa carrière en 1999 (The Protagonists). Il enchaîne ensuite plusieurs documentaires puis revient à la fiction avec Mundo civilizado (2003) et Melissa P. (2005). Suivent Io sono l’amore (2010) et A Bigger Splash (2015). Call Me By Your Name (2018) clôt sa « trilogie du désir ». 2018 est aussi l’année de Suspiria, remake du film de Dario Argento (1977).

    • Réalisation
      Luca Guadagnino
    • Scénario
      James Ivory, d’après le roman d’André Aciman Plus tard ou jamais
    • Image
      Samuel Deshors
    • Montage
      Walter Fasano
    • Musique
      Sufjan Steven
    • Producteur (s)
      Luca Guadagnino, Marco Morabito, Émilie Georges, Peter Spears, Rodrigo Texeira
    • Productions
      Frenesy Film, La Cinéfacture, Water’s End Productions
    • Distribution France
      Sony Pictures
    • Interprètes
      Armie Hammer, Timothe?e Chalamet, Michael Stuhlbarg, Amira Casar, Esther Garrel, Victoire Du Bois
    • Année
      2017
    • Durée
      2h 11
    • Pays de production
      Italie, France, USA
    • Format
      VOSTF
    • Citation
      Appelle-moi par ton nom et je t’appellerai par le mien.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom