FUORI STAGIONE

0h 1min
1981
Story of FUORI STAGIONE
FUORI STAGIONE L'hiver, Cesenatico, une station balnéaire proche de Rimini, est une ville endormie, où vivent quelques habitants  somnolents, attendant la prochaine "saison". Un jeune homme apparemment "bien", et une jeune fille d'à peine vingt ans arrivent à bord d'une grosse voiture. Ils devraient poursuivre vers le sud, mais, après une dispute, la jeune fille abandonne son accompagnateur, qui cherche en vain à la suivre. En errant dans Cesenatico, elle rencontre Nicola, photographe napolitain d'aspect sympathique et rassurant. La ville entière semble à leur disposition et ils louent un appartement dans un immeuble isolé, apparemment vide, dans l' attente des estivants. Or, le même bâtiment a été choisi par des malfaiteurs, qui y ont séquestré le fiancé de la jeune fille, dans l'espoir d'en tirer une rançon. Les deux amoureux, qui n'étaient passés que par hasard à Ce­ senatico, s'y trouvent ainsi bloqués, dans deux appartements  adjacents. Tandis que, d'un côte, elle vit sa nouvelle aventure, vouée à une fin rapide, de l'autre, le jeune homme passe par une expérience hallucinante. Par une fatalité étrange, tous deux trouvent la mort : elle, tuée pendant un "jeu" stupide, lui, intoxiqué par une dose excessive de barbituriques, que ses geôliers lui ont donnée par erreur. L'histoire  de Cesenatico n'est qu'un symbole, celui d'une fracture entre le monde réel et la vie "de morte saison"  de certains.   "Un ton rare dans le cinéma italien marqué par un humour noir et un comique de dérision." "Film à petit budget du jeune Manuzzi qui a reçu 2 David di Donatello, mais qui n'arrive pas à trouver le chemin d'une grande distribution. Situé à Cesenatico en hiver (hors saison), c'est une histoire triste et macabre de voyous, de meurtres imprévisibles et d'activités criminelles d'amateurs qui entraînent des conséquences désastreuses. C'est précisément cette connotation d'irréalité qui teint le film des couleurs d'un conte de fée noir. Un film intéressant et très personnel qui révèle un talent." (mymovies)
    • FUORI STAGIONE

      L'hiver, Cesenatico, une station balnéaire proche de Rimini, est une ville endormie, où vivent quelques habitants  somnolents, attendant la prochaine "saison". Un jeune homme apparemment "bien", et une jeune fille d'à peine vingt ans arrivent à bord d'une grosse voiture. Ils devraient poursuivre vers le sud, mais, après une dispute, la jeune fille abandonne son accompagnateur, qui cherche en vain à la suivre. En errant dans Cesenatico, elle rencontre Nicola, photographe napolitain d'aspect sympathique et rassurant. La ville entière semble à leur disposition et ils louent un appartement dans un immeuble isolé, apparemment vide, dans l' attente des estivants. Or, le même bâtiment a été choisi par des malfaiteurs, qui y ont séquestré le fiancé de la jeune fille, dans l'espoir d'en tirer une rançon. Les deux amoureux, qui n'étaient passés que par hasard à Ce­ senatico, s'y trouvent ainsi bloqués, dans deux appartements  adjacents. Tandis que, d'un côte, elle vit sa nouvelle aventure, vouée à une fin rapide, de l'autre, le jeune homme passe par une expérience hallucinante. Par une fatalité étrange, tous deux trouvent la mort : elle, tuée pendant un "jeu" stupide, lui, intoxiqué par une dose excessive de barbituriques, que ses geôliers lui ont donnée par erreur.

      L'histoire  de Cesenatico n'est qu'un symbole, celui d'une fracture entre le monde réel et la vie "de morte saison"  de certains.

       

      "Un ton rare dans le cinéma italien marqué par un humour noir et un comique de dérision."

      "Film à petit budget du jeune Manuzzi qui a reçu 2 David di Donatello, mais qui n'arrive pas à trouver le chemin d'une grande distribution. Situé à Cesenatico en hiver (hors saison), c'est une histoire triste et macabre de voyous, de meurtres imprévisibles et d'activités criminelles d'amateurs qui entraînent des conséquences désastreuses. C'est précisément cette connotation d'irréalité qui teint le film des couleurs d'un conte de fée noir. Un film intéressant et très personnel qui révèle un talent." (mymovies)

    • Réalisation
      Luciano Manuzzi
    • Scenario
      Luciano Manuzzi
    • Image
      Sebastiano Celeste
    • Montage
      Ugo De Rossi
    • Musique
      Amedeo Tommasi
    • Producer (s)
      Antonio Avati, Gianni Minervini
    • Productions
      A.M.A. Film
    • Interprètes
      Nicola Di Pinto, Saura Fabbri, Gigio Morra
    • Année
      1981
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom