GLI UOMINI D’ORO

GLI UOMINI D’ORO

Vincenzo Alfieri

1h 50min
2021
Story of GLI UOMINI D’ORO
GLI UOMINI D'ORO Turin, 1996. Luigi (Giampaolo Morelli) rêve de jolies filles, de voitures de sport et d’une paillotte au Costa Rica, mais malheureusement une nouvelle loi repousse de dix ans l’âge légal du départ à la retraite. Il est donc contraint de continuer à conduire tous les jours un fourgon de la Poste aux côtés d’Alvise (Fabio De Luigi). Contrairement à son collègue, Alvise est un employé modèle, taciturne et cardiaque. Sa seule préoccupation est de subvenir aux besoins de sa famille, quitte à multiplier les emplois. Seulement voilà, Luigi a une idée pour améliorer leur niveau de vie : échanger les sacs postaux remplis de billets de banque contre des sacs contenants des bouts de papier. Il convainc Alvise et Nicola (Edoardo Leo), un ex-boxeur, de monter l’arnaque du siècle. À eux trois ils deviennent les instigateurs d’un gros hold-up sans armes et sans verser une goutte du sang. Un plan qui semble parfait. « J’étais à la recherche d’un second film et j’avais envie de raconter une histoire italienne qui se soit réellement passée. Ensuite il est vrai que, depuis toujours, je suis fasciné par le monde de la criminalité, étant fan de Martin Scorsese et Brian De Palma. Pourtant, j’aimais davantage l’idée de Fargo, c’est-à-dire analyser et montrer comment des personnes banales abordent le crime et ce qui leur arrive quand ils basculent dans la criminalité. Mon co-auteur, Renato Sannio, m’a fait lire un article de presse de 1996 sur “Gli uomini d’oro” où il était écrit qu’un film plausible sur cette affaire pourrait commencer comme Le pigeon pour se terminer comme Reservoir Dogs de Tarantino. Pour moi, cette histoire n’est pas une comédie, je la considère plutôt comme une histoire criminelle avec des côtés de comédie à l’italienne ». Vincenzo Alfieri, interview réalisée par Veronica Ranocchi, Taxidrivers.it, 19 janvier 2020.
    • GLI UOMINI D'ORO


      Turin, 1996. Luigi (Giampaolo Morelli) rêve de jolies filles, de voitures de sport et d’une paillotte au Costa Rica, mais malheureusement une nouvelle loi repousse de dix ans l’âge légal du départ à la retraite. Il est donc contraint de continuer à conduire tous les jours un fourgon de la Poste aux côtés d’Alvise (Fabio De Luigi). Contrairement à son collègue, Alvise est un employé modèle, taciturne et cardiaque. Sa seule préoccupation est de subvenir aux besoins de sa famille, quitte à multiplier les emplois. Seulement voilà, Luigi a une idée pour améliorer leur niveau de vie : échanger les sacs postaux remplis de billets de banque contre des sacs contenants des bouts de papier. Il convainc Alvise et Nicola (Edoardo Leo), un ex-boxeur, de monter l’arnaque du siècle. À eux trois ils deviennent les instigateurs d’un gros hold-up sans armes et sans verser une goutte du sang. Un plan qui semble parfait.


      « J’étais à la recherche d’un second film et j’avais envie de raconter une histoire italienne qui se soit réellement passée. Ensuite il est vrai que, depuis toujours, je suis fasciné par le monde de la criminalité, étant fan de Martin Scorsese et Brian De Palma. Pourtant, j’aimais davantage l’idée de Fargo, c’est-à-dire analyser et montrer comment des personnes banales abordent le crime et ce qui leur arrive quand ils basculent dans la criminalité. Mon co-auteur, Renato Sannio, m’a fait lire un article de presse de 1996 sur “Gli uomini d’oro” où il était écrit qu’un film plausible sur cette affaire pourrait commencer comme Le pigeon pour se terminer comme Reservoir Dogs de Tarantino. Pour moi, cette histoire n’est pas une comédie, je la considère plutôt comme une histoire criminelle avec des côtés de comédie à l’italienne ».
      Vincenzo Alfieri,

      interview réalisée par Veronica Ranocchi, Taxidrivers.it, 19 janvier 2020.

    • Réalisation
      Vincenzo Alfieri
    • Scénario
      Vincenzo Alfieri, Alessandro Aronadio, Renato Sannio, Giuseppe Stasi
    • Image
      Davide Manca
    • Montage
      Vincenzo Alfieri
    • Musique
      Francesco Cerasi
    • Producteur (s)
      Federica Lucisano, Fulvio Lucisano
    • Productions
      IIF – Lucisano Media Group, Rai Cinema
    • Vente à l’étranger
      Intramovies Italia
    • Interprètes
      Fabio De Luigi, Edoardo Leo, Giampaolo Morelli, Giuseppe Ragone, Mariela Garriga, Matilde Gioli, Susy Laude, Gian Marco Tognazzi
    • Année
      2019
    • Durée
      110 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom