IN UN POSTO BELLISSIMO

Giorgia Cecere

0h 1min
2021
Story of IN UN POSTO BELLISSIMO
IN UN POSTO BELLISSIMO

Lucia (Isabella Ragonese) est une femme simple et timorée. Toute sa vie tourne autour de son magasin de fleurs, de son fils et d’Andrea (Alessio Boni), son mari, à qui au fil des ans elle a délégué toutes les décisions importantes. Soudain elle découvre qu'Andrea la trompe. Le coup est rude. Elle se demande comment faire pour le reconquérir, elle tente maladroitement d’attirer son attention, elle voudrait lui parler mais elle n’ose pas. Elle rencontre Faysal (Faysal Abbaoui), un jeune immigré qui vit on ne sait trop comment en vendant à la sauvette toutes sortes d’objets. Tout en restant sur ses gardes, Lucia se rapproche de lui et avec lui elle semble retrouver toute une série d’émotions perdues et inavouables. Sa vie commence lentement à changer.

 

« Il y a un moment dans notre vie où les relations, même les plus intimes, prennent une forme que nous tendons spontanément à conserver. Nous savons, ou nous croyons savoir, ce que nous voulons et ce que nous avons peur de perdre. Nous décidons que certains comportements sont ou ne sont pas raisonnables, de même pour certains sentiments. Mais notre cœur d’enfant, brut et fort avec lequel nous percevions le monde, ce cœur que le moindre tort peut blesser et que la moindre futilité peut remplir de bonheur, cette chose unique avec laquelle nous sommes venus au monde, où s’en est-il allé ? Quand avons-nous décidé de ne plus l’écouter ?

In un posto bellissimo ressemble à un récit à suspense, un suspense des sentiments et des liens affectifs. Mais comme tout récit à suspense qui se respecte, ce n’est qu’à la fin que le puzzle se recompose et qu’on en voit entièrement le dessin. »

Giorgia Cecere, Dossier de presse

 

    • IN UN POSTO BELLISSIMO

      Lucia (Isabella Ragonese) est une femme simple et timorée. Toute sa vie tourne autour de son magasin de fleurs, de son fils et d’Andrea (Alessio Boni), son mari, à qui au fil des ans elle a délégué toutes les décisions importantes. Soudain elle découvre qu'Andrea la trompe. Le coup est rude. Elle se demande comment faire pour le reconquérir, elle tente maladroitement d’attirer son attention, elle voudrait lui parler mais elle n’ose pas. Elle rencontre Faysal (Faysal Abbaoui), un jeune immigré qui vit on ne sait trop comment en vendant à la sauvette toutes sortes d’objets. Tout en restant sur ses gardes, Lucia se rapproche de lui et avec lui elle semble retrouver toute une série d’émotions perdues et inavouables. Sa vie commence lentement à changer.

       

      « Il y a un moment dans notre vie où les relations, même les plus intimes, prennent une forme que nous tendons spontanément à conserver. Nous savons, ou nous croyons savoir, ce que nous voulons et ce que nous avons peur de perdre. Nous décidons que certains comportements sont ou ne sont pas raisonnables, de même pour certains sentiments. Mais notre cœur d’enfant, brut et fort avec lequel nous percevions le monde, ce cœur que le moindre tort peut blesser et que la moindre futilité peut remplir de bonheur, cette chose unique avec laquelle nous sommes venus au monde, où s’en est-il allé ? Quand avons-nous décidé de ne plus l’écouter ?

      In un posto bellissimo ressemble à un récit à suspense, un suspense des sentiments et des liens affectifs. Mais comme tout récit à suspense qui se respecte, ce n’est qu’à la fin que le puzzle se recompose et qu’on en voit entièrement le dessin. »

      Giorgia Cecere, Dossier de presse

       

    • Réalisation
      Giorgia Cecere
    • Scénario
      Giorgia Cecere, Pierpaolo Pirone
    • Image
      Claudio Cofrancesco
    • Montage
      Annalisa Forgione
    • Musique
      Donatello Pisanello
    • Producteur (s)
      Donatella Botti
    • Productions
      Bianca Film, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT et le soutien de Film Commission Torino Piemonte
    • Interprètes
      Isabella Ragonese, Alessio Boni, Faysal Abbaoui, Tatania Lepore, Paolo Sassanelli, Piera Degli Esposti, Michele Griffo, Teresa Acerbis, Massimo Maffei, Carlotta Galli, Costanza Carafa
    • Année
      2015
    • Durée
      1h 42
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Je vous entendais rire. - On riait toujours et de tout.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom