LA FEMME DU DIMANCHE

LA DONNA DELLE DOMENICA

0h 1min
1975
Story of LA DONNA DELLE DOMENICA
LA DONNA DELLE DOMENICA LA FEMME DU DIMANCHE A Turin, l'architecte Garrone est trouvé mort dans sa maison. L'arme du délit est un gros phallus en marbre qui lui a défoncé le crâne. Le commissaire Santamaria, un romain en fonction auprès de la préfecture de police de la ville piémontaise, est chargé d'enquêter sur l'assassinat. L'enquête prend immédiatement une tournure délicate. En effet, deux domestiques dénoncent Anna Caria, une jeune et belle femme très riche, et un de ses amis, Massimo. Tous deux sont des personnes très en vue et méritent un traitement spécial de la part de la police. Mais bien vite, dans l'enquête du commissaire, se trouvent aussi impliqués Lello, un employé communal homosexuel qui est l'ami de Massimo, puis le mari d'Anna Caria et deux sœurs âgées, propriétaires d'une villa sur les collines turinoises. Avant de se lancer sur une quelconque piste, Santamaria interroge l'artisan qui construit des phallus en pierre dans son atelier, les habitants d'une maison dont les prés servent de rendez-vous à des couples d'amoureux, puis le propriétaire d'une galerie d'art qui n'a pas une réputation à toute épreuve. Lello, décidé à disculper son ami Massimo, mène sa propre enquête et il fouille dans les documents ayant trait àdes corruptions auprès du cadastre communal. Lello est assassiné à son tour au Balôn, le marché aux puces de Turin. Ce second meurtre permet finalement au commissaire de découvrir l'assassin et de se concéder ensuite un dérivatif avec Anna Caria, }u'il avait courtisée sans beaucoup de succès depuis le début de l'enquête. D'après Claudio G. Fava et Mathilde Hochkofler.     "Dans le fond, si le film mérite une plus grande attention, il le doit à une description sans complaisance de la bourgeoisie turinoise : le vide intellectuel, le souci des apparences, la volonté d'être dans le vent, la médiocrité des intrigues adultères, le poids d'un argent qui condamne les riches à vivre dans l'angoisse d'être volés - un des personnages du film envoie sa fille en Suisse, comme s'il l'enfermait dans une banque, pour la mettre à l'abri 'un rapt, tout cela est habilement suggéré par Comencini. Le meurtre initial permet à mteur de révéler toutes les lézardes qui courent sous une façade de respectabilité. Il faut mettre également au compte du film, un portrait d'homosexuel d'une étonnante justesse sans retenue et sa franchise. "
    • LA DONNA DELLE DOMENICA

      LA FEMME DU DIMANCHE

      A Turin, l'architecte Garrone est trouvé mort dans sa maison. L'arme du délit est un gros phallus en marbre qui lui a défoncé le crâne. Le commissaire Santamaria, un romain en fonction auprès de la préfecture de police de la ville piémontaise, est chargé d'enquêter sur l'assassinat. L'enquête prend immédiatement une tournure délicate. En effet, deux domestiques dénoncent Anna Caria, une jeune et belle femme très riche, et un de ses amis, Massimo. Tous deux sont des personnes très en vue et méritent un traitement spécial de la part de la police. Mais bien vite, dans l'enquête du commissaire, se trouvent aussi impliqués Lello, un employé communal homosexuel qui est l'ami de Massimo, puis le mari d'Anna Caria et deux sœurs âgées, propriétaires d'une villa sur les collines turinoises. Avant de se lancer sur une quelconque piste, Santamaria interroge l'artisan qui construit des phallus en pierre dans son atelier, les habitants d'une maison dont les prés servent de rendez-vous à des couples d'amoureux, puis le propriétaire d'une galerie d'art qui n'a pas une réputation à toute épreuve.

      Lello, décidé à disculper son ami Massimo, mène sa propre enquête et il fouille dans les documents ayant trait àdes corruptions auprès du cadastre communal. Lello est assassiné à son tour au Balôn, le marché aux puces de Turin. Ce second meurtre permet finalement au commissaire de découvrir l'assassin et de se concéder ensuite un dérivatif avec Anna Caria, }u'il avait courtisée sans beaucoup de succès depuis le début de l'enquête.

      D'après Claudio G. Fava et Mathilde Hochkofler.

       

       

      "Dans le fond, si le film mérite une plus grande attention, il le doit à une description sans complaisance de la bourgeoisie turinoise : le vide intellectuel, le souci des apparences, la volonté d'être dans le vent, la médiocrité des intrigues adultères, le poids d'un argent qui condamne les riches à vivre dans l'angoisse d'être volés - un des personnages du film envoie sa fille en Suisse, comme s'il l'enfermait dans une banque, pour la mettre à l'abri 'un rapt, tout cela est habilement suggéré par Comencini. Le meurtre initial permet à mteur de révéler toutes les lézardes qui courent sous une façade de respectabilité. Il faut mettre également au compte du film, un portrait d'homosexuel d'une étonnante justesse sans retenue et sa franchise. "

    • Réalisation
      Luigi COMENCINI
    • Scenario
      Agenore INCROCCI, Furio SCARPELLI, d'après le roman de Carlo Fruttero et Franco lucettini
    • Image
      Luciano TOVOLI
    • Montage
      Antonio SICILIANO
    • Musique
      Ennio MORRICONE
    • Producer (s)
      Marcello d'Amico
    • Productions
      Primex, Fox Europa Paris Copie mise à disposition par Le Musée du Cinéma de Turin
    • Distribution France
      Tamasa
    • Interprètes

      Jacqueline BISSET, Marcello MASTROIANNI, Jean-Louis TRINTIGNANT, Aldo REGGIANI, Pino CARUSO, Lina VOLONGHI, Claudio GORA, Tina LATTANZI, Maria Teresa ALBANI, Omero ANTONUTTI 

    • Année
      1975
    • Durée
      1h 40
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom