LA MAFIA UCCIDE SOLO D’ESTATE

0h 1min
2021
Story of LA MAFIA UCCIDE SOLO D’ESTATE
LA MAFIA UCCIDE SOLO D'ESTATE

« Mafia ! » le premier mot qu’Arturo avait prononcé. Il avait un don ce petit : il reconnaissait les mafieux au premier coup d’œil. Il faut dire qu’il avait été conçu dans un immeuble palermitain au moment même où se perpétuait un attentat mafieux. Toute son enfance, vécue dans le culte de Giulio Andreotti est ponctuée de rencontres avec des magistrats protagonistes de la lutte anti-mafia. Il tombe amoureux de sa camarade de classe, la jolie Flora qui habite dans le même immeuble qu’un juge qui devient le confident de ses tourments amoureux, avant d’être tué lui-même, victime de la mafia.

Des années plus tard, Arturo (Pif) retrouve Flora (Cristiana Capotondi) qui est assistante de Salvo Lima lors de la campagne électorale (assassiné le 12 mars 1992). Ensemble ils assistent à toute une série d’épisodes qui ensanglantent la Sicile, mais qui semblent la tirer de sa nonchalance atavique. De leur union naît un enfant… et l’histoire continue…

 

Les images de fiction se mêlent aux archives et on ne peut qu’être ému quand à la fin on revoit la colère des Palermitains lors des funérailles de Paolo Borsellino. Et on se demande si la mafia a été vaincue, ne serait-ce que partiellement. « J’ai posé la question à des policiers et à des magistrats qui m’ont dit que la mafia a perdu quand elle a voulu faire la guerre à l’État, mais qu’elle est bien plus efficace lorsqu’elle s’accorde avec lui. Il ne faut pas baisser la garde. » La vision de Pif est optimiste : « Tous les mafieux que je cite sont en prison, c’est déjà une belle victoire. J’ai grandi dans une société où les adultes éludaient la mafia pour vivre tranquillement. Les assassinats de Falcone et de Borsellino ont changé cette mentalité ».

Federica Lamberti Zanardi, il venerdì di Repubblica, 22 novembre 2013

 

Pierfrancesco Diliberto (Pif) est né à Palerme en 1972. Après une formation à Londres, il est assistant de Marco Tullio Giordana pour I cento passi (2000). Il devient animateur de télévision en 2001 dans des émissions de satire politique Le Iene (Italia 1) et Il testimone (MTV). La mafia uccide solo d’estate est son premier film.

    • LA MAFIA UCCIDE SOLO D'ESTATE

      « Mafia ! » le premier mot qu’Arturo avait prononcé. Il avait un don ce petit : il reconnaissait les mafieux au premier coup d’œil. Il faut dire qu’il avait été conçu dans un immeuble palermitain au moment même où se perpétuait un attentat mafieux. Toute son enfance, vécue dans le culte de Giulio Andreotti est ponctuée de rencontres avec des magistrats protagonistes de la lutte anti-mafia. Il tombe amoureux de sa camarade de classe, la jolie Flora qui habite dans le même immeuble qu’un juge qui devient le confident de ses tourments amoureux, avant d’être tué lui-même, victime de la mafia.

      Des années plus tard, Arturo (Pif) retrouve Flora (Cristiana Capotondi) qui est assistante de Salvo Lima lors de la campagne électorale (assassiné le 12 mars 1992). Ensemble ils assistent à toute une série d’épisodes qui ensanglantent la Sicile, mais qui semblent la tirer de sa nonchalance atavique. De leur union naît un enfant… et l’histoire continue…

       

      Les images de fiction se mêlent aux archives et on ne peut qu’être ému quand à la fin on revoit la colère des Palermitains lors des funérailles de Paolo Borsellino. Et on se demande si la mafia a été vaincue, ne serait-ce que partiellement. « J’ai posé la question à des policiers et à des magistrats qui m’ont dit que la mafia a perdu quand elle a voulu faire la guerre à l’État, mais qu’elle est bien plus efficace lorsqu’elle s’accorde avec lui. Il ne faut pas baisser la garde. » La vision de Pif est optimiste : « Tous les mafieux que je cite sont en prison, c’est déjà une belle victoire. J’ai grandi dans une société où les adultes éludaient la mafia pour vivre tranquillement. Les assassinats de Falcone et de Borsellino ont changé cette mentalité ».

      Federica Lamberti Zanardi, il venerdì di Repubblica, 22 novembre 2013

       

      Pierfrancesco Diliberto (Pif) est né à Palerme en 1972. Après une formation à Londres, il est assistant de Marco Tullio Giordana pour I cento passi (2000). Il devient animateur de télévision en 2001 dans des émissions de satire politique Le Iene (Italia 1) et Il testimone (MTV). La mafia uccide solo d’estate est son premier film.

    • Réalisation
      Pierfrancesco Diliberto (Pif)
    • Scénario
      Michele Astori, Pierfrancesco Diliberto (Pif), Marco Martani
    • Image
      Roberto Forza
    • Montage
      Cristiano Travaglioli
    • Musique
      Santi Pulvirenti
    • Producteur (s)
      Mario Gianani, Lorenzo Mieli
    • Productions
      Wildside, Rai Cinema, avec la contribution du MiBACT, avec le soutien de la Regione Lazio
    • Vente à l’étranger
      Rai Com
    • Interprètes
      Pierfrancesco Diliberto (Pif), Cristiana Capotondi, Alex Bisconti, Ginevra Antona, Claudio Gioè, Ninni Bruschetta, Barbara Tabita, Rosario Lisma, Enzo Salomone, Maurizio Marchetti
    • Année
      2013
    • Durée
      1h 30
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      N’aie pas peur, nous sommes en hiver, la mafia ne tue qu’en été
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom