L'AFFRANCHIE

LA RAGAZZA DEL MONDO

Story of LA RAGAZZA DEL MONDO
LA RAGAZZA DEL MONDO L'AFFRANCHIE

Appartenant à deux mondes totalement différents, Giulia (Sara Serraiocco) et Libero (Michele Riondino) n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour s’aimer. Giulia est une jeune fille brillante qui rêve de poursuivre des études universitaires mais elle vit dans un monde régi par des règles rigoureuses : celui des Témoins de Jéhovah. L’une des règles fondamentales est de ne pas fréquenter les gens du "monde extérieur". Libero en fait partie. Il sort de prison où il était pour une affaire de drogue et vit de petits boulots.

Leur histoire d’amour fait naître en Giulia une volonté d’appartenir à cet "autre monde" et d’être maîtresse de ses choix. La plus belle preuve d’amour que pouvait lui offrir Libero. Par amour, elle enfreint les lois de sa communauté, bouleverse les codes jusqu’au point de non-retour.

 

« J’ai toujours nourri un grand intérêt pour le thème identitaire, celui de la construction personnelle et du rapport entre l’individu et la collectivité. L’orthodoxie religieuse est selon moi un contexte idéal pour approfondir ces thématiques parce qu’inévitablement la manifestation de la volonté individuelle se confronte avec celle des structures éthiques et notamment la pensée de la communauté. Bien que mon film soit dominé par une histoire d’amour complexe et passionnelle, je le considère comme une histoire de formation et non comme un film sentimental. L’amour pour Libero, un jeune homme au passé difficile, pousse la protagoniste à rechercher sa propre identité mais ce n’est pas le point final de son parcours : c’est seulement le catalyseur du changement. L’émancipation réelle pour Giulia arrive au moment où elle apprend à compter sur ses propres forces. »

Marco Danieli, cameralook.it, 7 septembre 2016

 

Marco Danieli (1976) est auteur, réalisateur et producteur. En 2007 il obtient le diplôme de réalisateur au Centro Sperimentale di Cinematografia. Quelques-uns de ses courts-métrages ont été présentés dans des festivals internationaux, notamment à la Mostra de Venise. La ragazza del mondo est son premier long-métrage.

    • LA RAGAZZA DEL MONDO

      L'AFFRANCHIE

      Appartenant à deux mondes totalement différents, Giulia (Sara Serraiocco) et Libero (Michele Riondino) n’étaient pas faits pour se rencontrer, encore moins pour s’aimer. Giulia est une jeune fille brillante qui rêve de poursuivre des études universitaires mais elle vit dans un monde régi par des règles rigoureuses : celui des Témoins de Jéhovah. L’une des règles fondamentales est de ne pas fréquenter les gens du "monde extérieur". Libero en fait partie. Il sort de prison où il était pour une affaire de drogue et vit de petits boulots.

      Leur histoire d’amour fait naître en Giulia une volonté d’appartenir à cet "autre monde" et d’être maîtresse de ses choix. La plus belle preuve d’amour que pouvait lui offrir Libero. Par amour, elle enfreint les lois de sa communauté, bouleverse les codes jusqu’au point de non-retour.

       

      « J’ai toujours nourri un grand intérêt pour le thème identitaire, celui de la construction personnelle et du rapport entre l’individu et la collectivité. L’orthodoxie religieuse est selon moi un contexte idéal pour approfondir ces thématiques parce qu’inévitablement la manifestation de la volonté individuelle se confronte avec celle des structures éthiques et notamment la pensée de la communauté. Bien que mon film soit dominé par une histoire d’amour complexe et passionnelle, je le considère comme une histoire de formation et non comme un film sentimental. L’amour pour Libero, un jeune homme au passé difficile, pousse la protagoniste à rechercher sa propre identité mais ce n’est pas le point final de son parcours : c’est seulement le catalyseur du changement. L’émancipation réelle pour Giulia arrive au moment où elle apprend à compter sur ses propres forces. »

      Marco Danieli, cameralook.it, 7 septembre 2016

       

      Marco Danieli (1976) est auteur, réalisateur et producteur. En 2007 il obtient le diplôme de réalisateur au Centro Sperimentale di Cinematografia. Quelques-uns de ses courts-métrages ont été présentés dans des festivals internationaux, notamment à la Mostra de Venise. La ragazza del mondo est son premier long-métrage.

    • Réalisation
      Marco Danieli
    • Scenario
      Marco Danieli, Antonio Manca
    • Image
      Emanuele Pasquet
    • Montage
      Alessio Franco, Davide Vizzini
    • Musique
      Umberto Smerilli
    • Producer (s)
      Elisabetta Bruscolini, Fabio Conversi
    • Productions
      CSC Production avec Rai Cinema, Barbary Films
    • Distribution France
      Bellissima Films
    • Interprètes
      Sara Serraiocco, Michele Riondino, Marco Leonardi, Stefania Montorsi, Lucia Mascino, Pippo Delbono
    • Année
      2016
    • Durée
      1h 44
    • Pays de production
      Italie, France
    • Format
      VOST
    • Citation
      Je ne veux pas entrer dans vos débats théoriques, mais ta religion ne peut pas t’interdire de poursuivre tes études.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom