L’AGNELLO

L’AGNELLO

Mario Piredda

Story of L’AGNELLO
L'AGNELLO Anita (Nora Stassi) a dix-sept ans, elle vit dans un village du centre de la Sardaigne, tout près d’une zone militaire où comme ailleurs dans l’île les forces alliées font des essais d’armes nouvelles. Sa mère est décédée d’une leucémie, comme bien d’autres personnes dans la région. Elle habite avec son père, Jacopo, (Luciano Curreli) qui est à son tour atteint par la maladie. Il a besoin d’une greffe osseuse mais Anita n’est pas compatible, pas plus que Tonino, son grand-père. Ce dernier essaie vainement de renouer avec son autre fils, Gaetano (Michele Dr. Drer Atzori) pour qu’il accepte de faire le test de compatibilité. Anita est encore une adolescente capable d’élans affectueux envers son père, son grand père, et aussi envers un agneau qui, comme elle, a perdu sa mère et qu’elle a adopté. Mais elle a parfois du mal à maîtriser sa colère, comme face à cet oncle qu’elle connaît à peine et qui refuse d’aider son frère. Elle finit par le convaincre. Hélas, lui non plus n’est pas compatible. « Au départ je voulais réaliser un film de pseudo-fiction pour évoquer les problèmes, on ne peut plus actuels, d’un père et de sa fille qui vivent près d’une hypothétique base militaire en Sardaigne. Il ne s’agit pas d’une situation extraordinaire : en Sardaigne il y a 60 % de la totalité des zones militaires italiennes. Je crois avoir réalisé un film situé dans un territoire déterminé, mais au centre il y a une histoire qui pourrait se passer partout dans le monde. C’est le conflit entre une adolescente et l’héritage qu’elle a reçu, qu’on lui a imposé, émotivement ballottée entre l’envie de lutter et la résignation face à un monstre invisible mais bien présent. » Mario Piredda, Dossier de presse
    • L'AGNELLO


      Anita (Nora Stassi) a dix-sept ans, elle vit dans un village du centre de la Sardaigne, tout près d’une zone militaire où comme ailleurs dans l’île les forces alliées font des essais d’armes nouvelles. Sa mère est décédée d’une leucémie, comme bien d’autres personnes dans la région. Elle habite avec son père, Jacopo, (Luciano Curreli) qui est à son tour atteint par la maladie. Il a besoin d’une greffe osseuse mais Anita n’est pas compatible, pas plus que Tonino, son grand-père. Ce dernier essaie vainement de renouer avec son autre fils, Gaetano (Michele Dr. Drer Atzori) pour qu’il accepte de faire le test de compatibilité. Anita est encore une adolescente capable d’élans affectueux envers son père, son grand père, et aussi envers un agneau qui, comme elle, a perdu sa mère et qu’elle a adopté. Mais elle a parfois du mal à maîtriser sa colère, comme face à cet oncle qu’elle connaît à peine et qui refuse d’aider son frère. Elle finit par le convaincre. Hélas, lui non plus n’est pas compatible.


      « Au départ je voulais réaliser un film de pseudo-fiction pour évoquer les problèmes, on ne peut plus actuels, d’un père et de sa fille qui vivent près d’une hypothétique base militaire en Sardaigne. Il ne s’agit pas d’une situation extraordinaire : en Sardaigne il y a 60 % de la totalité des zones militaires italiennes.
      Je crois avoir réalisé un film situé dans un territoire déterminé, mais au centre il y a une histoire qui pourrait se passer partout dans le monde. C’est le conflit entre une adolescente et l’héritage qu’elle a reçu, qu’on lui a imposé, émotivement ballottée entre l’envie de lutter et la résignation face à un monstre invisible mais bien présent. »
      Mario Piredda, Dossier de presse

    • Réalisation
      Mario Piredda
    • Scénario
      Mario Piredda, Giovanni Galavotti
    • Image
      Fabrizio La Palombara
    • Montage
      Corrado Iuvara
    • Musique
      Marco Biscarini
    • Producteur (s)
      Ivan Olgiati, Chiara Galloni, Richard Magnien, Marie Mouchel-Blaisot
    • Productions
      Articolture, MAT Productions, Rai Cinema, avec la contribution de Regione Sardegna, Fondazione Sardegna Film Commission
    • Vente à l’étranger
      TVCO
    • Interprètes
      Nora Stassi, Luciano Curreli, Piero Marcialis, Michele “Dr. Drer“ Atzori
    • Année
      2019
    • Durée
      95 min
    • Pays de production
      Italie, France
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom