Story of LEA
LEA

Lea est inspiré de la véritable histoire de Lea Garofalo qui a passé sa vie à fuir la ‘ndrangheta (la mafia calabraise) et à obtenir justice pour ses méfaits.

Lea (Vanessa Scalera) naît et grandit en Calabre au sein d’une famille mafieuse. Elle tombe amoureuse de Carlo (Alessio Praticò), fortement impliqué dans les affaires de la ‘ndrangheta à Milan. Ensemble ils ont une fille, Denise, que Lea tente d’éloigner du cercle mafieux dans lequel elle a vu le jour. Elle décide donc de témoigner contre son compagnon et toutes deux entrent dans le programme national de protection des témoins. C’est le début d’une fuite perpétuelle pour leur survie, entre déménagements et changements d’identité, alors qu’elles sont traquées par Carlo et ses hommes de main. Ces derniers profitent d’une suspension du dispositif de protection pour organiser la disparition de Lea en affirmant qu’elle s’est enfuie. Mais Denise (Linda Caridi) n’est pas dupe de cette mise en scène : elle poursuit la lutte engagée par sa mère jusqu’au jugement et à l’incarcération de son père Carlo et de ses collaborateurs.

 

« Ce qui est arrivé à Lea aurait pu arriver à un homme, c’est-à-dire de se rendre compte que cette vie est horrible, qu’on ne veut pas élever ses enfants avec ces mythes, avec ces comportements, avec ce destin. Peut-être que je m’avance trop et que cela ne pouvait arriver qu’à une femme parce que la maternité est un nouveau projet à chaque fois, pour chaque femme qui attend un enfant et le met au monde. C’est comme si le monde ouvrait une possibilité de devenir meilleur, car naturellement nous voulons un monde meilleur pour nos enfants […]. Dans cette espèce de stratification de la criminalité, d’impossibilité de la pénétrer, de monde qui ne change pas, les seuls changements peuvent être apportés par les femmes. »

Marco Tullio Giordana, Rai 1, 11 novembre 2015

    • LEA

      Lea est inspiré de la véritable histoire de Lea Garofalo qui a passé sa vie à fuir la ‘ndrangheta (la mafia calabraise) et à obtenir justice pour ses méfaits.

      Lea (Vanessa Scalera) naît et grandit en Calabre au sein d’une famille mafieuse. Elle tombe amoureuse de Carlo (Alessio Praticò), fortement impliqué dans les affaires de la ‘ndrangheta à Milan. Ensemble ils ont une fille, Denise, que Lea tente d’éloigner du cercle mafieux dans lequel elle a vu le jour. Elle décide donc de témoigner contre son compagnon et toutes deux entrent dans le programme national de protection des témoins. C’est le début d’une fuite perpétuelle pour leur survie, entre déménagements et changements d’identité, alors qu’elles sont traquées par Carlo et ses hommes de main. Ces derniers profitent d’une suspension du dispositif de protection pour organiser la disparition de Lea en affirmant qu’elle s’est enfuie. Mais Denise (Linda Caridi) n’est pas dupe de cette mise en scène : elle poursuit la lutte engagée par sa mère jusqu’au jugement et à l’incarcération de son père Carlo et de ses collaborateurs.

       

      « Ce qui est arrivé à Lea aurait pu arriver à un homme, c’est-à-dire de se rendre compte que cette vie est horrible, qu’on ne veut pas élever ses enfants avec ces mythes, avec ces comportements, avec ce destin. Peut-être que je m’avance trop et que cela ne pouvait arriver qu’à une femme parce que la maternité est un nouveau projet à chaque fois, pour chaque femme qui attend un enfant et le met au monde. C’est comme si le monde ouvrait une possibilité de devenir meilleur, car naturellement nous voulons un monde meilleur pour nos enfants […]. Dans cette espèce de stratification de la criminalité, d’impossibilité de la pénétrer, de monde qui ne change pas, les seuls changements peuvent être apportés par les femmes. »

      Marco Tullio Giordana, Rai 1, 11 novembre 2015

    • Réalisation
      Marco Tullio Giordana
    • Scenario
      Monica Zappelli, Marco Tullio Giordana
    • Image
      Roberto Forza
    • Montage
      Francesca Calvelli
    • Musique
      Franco Piersanti
    • Producer (s)
      Angelo Barbagallo, Francesca Ventura
    • Productions
      Bibi Film TV, Rai Fiction, avec le soutien de Regione Lazio, Apulia Film Commission
    • Distribution France
      Paname Distribution
    • Interprètes
      Vanessa Scalera, Linda Caridi, Alessio Praticò, Mauro Conte, Antonio Pennarella, Diego Ribon, Matilde Piana, Bruno Torrisi, Roberta Caronia, Annalisa Insardà, Paco Reconti, Giulia Lazzarini
    • Année
      2015
    • Durée
      1h 35
    • Pays de production
      Italie
    • Format
      VOST
    • Citation
      Je te remercierai toute ma vie. Ciao Lea !
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom