LES ESTIVANTS

LES ESTIVANTS

Valeria Bruni Tedeschi

0h 1min
2021
Story of LES ESTIVANTS
LES ESTIVANTS

Anna (Valeria Bruni Tedeschi) est cinéaste et elle doit présenter un projet à la commission d’avance sur recettes. Mais son souci majeur est que Luca (Riccardo Scamarcio), son compagnon, est en train de la quitter. De fait il reste à Paris alors qu’elle part rejoindre le reste de la famille dans leur magnifique propriété de la Côte d’Azur. Elle y est rejointe par Nathalie (Noémie Lvovski), sa co-scénariste, avec qui elle doit travailler sur son film. Mais Anna a la tête ailleurs. Sa famille la questionne sur la venue de Luca, elle ment, elle essaye de le joindre… et son travail n’avance pas. Le climat n’est pas au beau fixe. Jean (Pierre Arditi), le mari de sa sœur Elena (Valeria Golino), est dans une situation économique et juridique périlleuse. Les repas en commun font ressortir de vieux souvenirs et de vieilles rancunes. Le personnel de service aimerait avoir une réunion pour discuter conditions de travail et salaires, mais dans ce climat de crise multiforme, elle est constamment repoussée…

 

« Depuis ma naissance j’ai toujours passé mes vacances dans une grande et belle maison sur la Côte d’Azur. C’est un lieu reculé et hors du temps. Dans ce film je raconte l’histoire d’un groupe de personnes qui se trouvent dans cette maison : la famille des propriétaires, les amis et le personnel de service. Je décris la solitude de chacun d’entre eux, bien qu’ils soient tous ensemble, les dynamiques despotiques dans leurs rapports, les craintes, la honte, la révolte, leurs désirs et leurs amours. Je veux raconter comment chacun des personnages choisit délibérément d’ignorer le vacarme du monde extérieur, le temps qui passe et la mort qui guette. Comment chacun est seul face au mystère de sa propre existence. »

Valeria Bruni Tedeschi, Dossier de presse, 75e Mostra d’Arte Cinematografica di Venezia

 

Titre Italien : I VILLEGGIANTI

 

Valeria Bruni Tedeschi (Turin, 1964) a une formation de comédienne et elle débute au théâtre en 1983 avec Patrice Chéreau qui lui offre aussi un premier rôle dans son film Hôtel de France (1986). En Italie elle est face à Nanni Moretti dans La seconda volta (Mimmo Calopresti, 1996). Elle passe à la réalisation en 2003 avec Il est plus facile pour un chameau… Les estivants est son cinqième long-métrage, et son 73e rôle.

    • LES ESTIVANTS

      Anna (Valeria Bruni Tedeschi) est cinéaste et elle doit présenter un projet à la commission d’avance sur recettes. Mais son souci majeur est que Luca (Riccardo Scamarcio), son compagnon, est en train de la quitter. De fait il reste à Paris alors qu’elle part rejoindre le reste de la famille dans leur magnifique propriété de la Côte d’Azur. Elle y est rejointe par Nathalie (Noémie Lvovski), sa co-scénariste, avec qui elle doit travailler sur son film. Mais Anna a la tête ailleurs. Sa famille la questionne sur la venue de Luca, elle ment, elle essaye de le joindre… et son travail n’avance pas. Le climat n’est pas au beau fixe. Jean (Pierre Arditi), le mari de sa sœur Elena (Valeria Golino), est dans une situation économique et juridique périlleuse. Les repas en commun font ressortir de vieux souvenirs et de vieilles rancunes. Le personnel de service aimerait avoir une réunion pour discuter conditions de travail et salaires, mais dans ce climat de crise multiforme, elle est constamment repoussée…
       
      « Depuis ma naissance j’ai toujours passé mes vacances dans une grande et belle maison sur la Côte d’Azur. C’est un lieu reculé et hors du temps. Dans ce film je raconte l’histoire d’un groupe de personnes qui se trouvent dans cette maison : la famille des propriétaires, les amis et le personnel de service. Je décris la solitude de chacun d’entre eux, bien qu’ils soient tous ensemble, les dynamiques despotiques dans leurs rapports, les craintes, la honte, la révolte, leurs désirs et leurs amours. Je veux raconter comment chacun des personnages choisit délibérément d’ignorer le vacarme du monde extérieur, le temps qui passe et la mort qui guette. Comment chacun est seul face au mystère de sa propre existence. »
      Valeria Bruni Tedeschi, Dossier de presse, 75e Mostra d’Arte Cinematografica di Venezia
       
      Titre Italien : I VILLEGGIANTI
       
       Les estivants est le cinquième long-métrage, et le 73e rôle de Valeria Bruni Tedeschi

    • Réalisation
      Valeria Bruni Tedeschi
    • Scénario
      Valeria Bruni Tedeschi, Agnès De Sacy, Noémie Lvovski
    • Image
      Jeanne Lapoirie
    • Montage
      Anne Weil
    • Musique
      Paolo Buovini
    • Producteur (s)
      Alexandra Henochsberg, Patrick Sobelman, Angelo Barbagallo
    • Productions
      Ad Vitam, Ex Nihilo, Bibi Film, avec la participation de France Télévisions, Canal+, Ciné+, Rai Cinema, NJJ Entertainement, France3 Cinéma
    • Distribution France
      Ad Vitam
    • Interprètes
      Valeria Bruni Tedeschi, Pierre Arditi, Valeria Golino, Noémie Lvovski, Yolande Moreau, Laurent Stocker, Riccardo Scamarcio, Bruno Raffaelli, Marisa Borini, Oumy Bruni Garrel, Vincent Perez, Stefano Cassetti, Xavier Beauvois
    • Année
      2018
    • Durée
      1h 50
    • Pays de production
      France, Italie
    • Format
      VO française
    • Citation
      Tu ne peux pas me déchirer le cœur comme ça et puis repartir baiser à Paris.
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom