L’ESTATE DI DAVIDE

0h 1min
1997
Story of L’ESTATE DI DAVIDE
L'ESTATE DI DAVIDE Davide, 19 ans, vient d'avoir son bac. Pour ne pas passer tout l'été chez son frère — "la famille la plus fauchée de Turin"—, il va chez un oncle maternel, taciturne et travailleur, qui vit à la campagne, non loin du delta du Pô. 11 rencontre Patrizia, une jeune ouvrière, avec laquelle il sort quelques fois. Il fait aussi la connaissance d'Alem, un jeune immigré slave qui traficote et qui le prend en sympathie. Un jour, il lui demande de cacher chez lui un paquet qui contient de la drogue. Son oncle le découvre et il chasse Davide sans autre forme de procès. Alem l'héberge. Patrizia a de mystérieux rendez-vous et Davide découvre qu'elle a une autre liaison avec un petit chef d'entreprise riche et antipathique. Mais elle n'est pas heureuse et Davide découvre qu'elle se drogue. • Davide est jaloux et veut se venger. Une nuit, Alem et lui entrent dans l'usine pour tout casser, mais ils découvrent une grosse quantité d'héroïne. Selon Alem, c'est la chance de leur vie.   "Après le néoréalisme et les années 50, notre cinéma avait perdu le sens de l'espace et des lieux. J'essaie, quant à moi, d'appliquer des formes narratives classiques à l'espace italien, celui dans lequel nous vivons. " Carlo Mazzacurati   "La violence est présente dès le début du film. Il y a les scènes entre le frère de Davide et sa femme ou la réaction de l'élève recalé. Je suis persuadé que sous les cendres du bien-être il y a des braises qui couvent. Actuellement il y a un malaise très fort. C'est pourquoi j'ai raconté l'histoire d'un jeune de 19 ans qui s'isole, qui n 'affronte pas la réalité. Comme de nombreux jeunes de son âge, il semble indifférent à ce qui l'entoure, alors qu'en réalité, il en souffre profondément. " ?, Propos recueillis par Roberto Nepoti, la Repubblica, 10 août 1998    
    • L'ESTATE DI DAVIDE

      Davide, 19 ans, vient d'avoir son bac. Pour ne pas passer tout l'été chez son frère — "la famille la plus fauchée de Turin"—, il va chez un oncle maternel, taciturne et travailleur, qui vit à la campagne, non loin du delta du Pô. 11 rencontre Patrizia, une jeune ouvrière, avec laquelle il sort quelques fois. Il fait aussi la connaissance d'Alem, un jeune immigré slave qui traficote et qui le prend en sympathie. Un jour, il lui demande de cacher chez lui un paquet qui contient de la drogue. Son oncle le découvre et il chasse Davide sans autre forme de procès. Alem l'héberge.

      Patrizia a de mystérieux rendez-vous et Davide découvre qu'elle a une autre liaison avec un petit chef d'entreprise riche et antipathique. Mais elle n'est pas heureuse et Davide découvre qu'elle se drogue. • Davide est jaloux et veut se venger. Une nuit, Alem et lui entrent dans l'usine pour tout casser, mais ils découvrent une grosse quantité d'héroïne. Selon Alem, c'est la chance de leur vie.

       

      "Après le néoréalisme et les années 50, notre cinéma avait perdu le sens de l'espace et des lieux. J'essaie, quant à moi, d'appliquer des formes narratives classiques à l'espace italien, celui dans lequel nous vivons. "

      Carlo Mazzacurati

       

      "La violence est présente dès le début du film. Il y a les scènes entre le frère de Davide et sa femme ou la réaction de l'élève recalé. Je suis persuadé que sous les cendres du bien-être il y a des braises qui couvent. Actuellement il y a un malaise très fort. C'est pourquoi j'ai raconté l'histoire d'un jeune de 19 ans qui s'isole, qui n 'affronte pas la réalité. Comme de nombreux jeunes de son âge, il semble indifférent à ce qui l'entoure, alors qu'en réalité, il en souffre profondément. " ?,

      Propos recueillis par Roberto Nepoti, la Repubblica, 10 août 1998

       

       

    • Réalisation
      Carlo Mazzacurati
    • Scenario
      Carlo Mazzacurati Claudio Piersanti
    • Image
      Alessandro Pesci
    • Montage
      Paolo Cottignola
    • Musique
      Ivano Fossati
    • Productions
      Rai Cinemaflction, Tangram Film
    • Vente à l’étranger
      Rai Trade
    • Interprètes

      Stefano Campi, Patrizia Piccinini, Tony Bertorelli, Semsudin Mujic, Silvana De Santis, Alessandro Mizzi, Roberto Messini d'Âgostino, Paola Rota

    • Année
      1997
    • Durée
      1h 32
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom