L’INVERNO

0h 1min
2021
Story of L’INVERNO
L'INVERNO Leo et Marta. Gustave et Anna. Deux couples et deux habitations voisines à la périphérie d'une grande ville. Leo est écrivain, il vit avec Marta, une femme belle et riche, qui ne pense qu'à sa gale­rie d'art. Elle est très fragile, elle sent qu'elle a du mal à communiquer avec Léo et qu'elle aurait besoin d'une psy­chanalyse. Leo est en crise, son éditeur a refusé de publier son dernier livre et Marta semble s'en désintéresser complètement. Frus­tré, il essaie d'éveiller l'intérêt d'Anna et il y parvient. Car Anna est lassée des trahisons continuelles de son mari : Gustave a une cinquantaine d'années, il a peur de vieillir et il réagit de cette façon infantile pour se prouver qu'il est encore jeune. Ce petit jeu remet en cause leur équilibre et bouleverse leurs vies.   "L'inverno" peut rappeler Antonioni (L'eclisse) ou certains cinéastes de Formose. Le jeu de massacre parmi un petit groupe de personnages dans un huis clos jouit d'une excellente interprétation et d'une très bonne photo. On peut déplorer quelques faiblesses ça et là dans le scénario, mais il est bon que Nina di Majo fasse tout toute seule, malgré les risques, car les scénaristes sont les instruments des producteurs, ce sont des médiateurs qui ont l'obsession de la commu­nication. » Goffredo Fofi, Panorama, 14 février 2002
    • L'INVERNO

      Leo et Marta. Gustave et Anna. Deux couples et deux habitations voisines à la périphérie d'une grande ville. Leo est écrivain, il vit avec Marta, une femme belle et riche, qui ne pense qu'à sa gale­rie d'art. Elle est très fragile, elle sent qu'elle a du mal à communiquer avec Léo et qu'elle aurait besoin d'une psy­chanalyse.

      Leo est en crise, son éditeur a refusé de publier son dernier livre et Marta semble s'en désintéresser complètement. Frus­tré, il essaie d'éveiller l'intérêt d'Anna et il y parvient. Car Anna est lassée des trahisons continuelles de son mari : Gustave a une cinquantaine d'années, il a peur de vieillir et il réagit de cette façon infantile pour se prouver qu'il est encore jeune. Ce petit jeu remet en cause leur équilibre et bouleverse leurs vies.

       

      "L'inverno" peut rappeler Antonioni (L'eclisse) ou certains cinéastes de Formose. Le jeu de massacre parmi un petit groupe de personnages dans un huis clos jouit d'une excellente interprétation et d'une très bonne photo. On peut déplorer quelques faiblesses ça et là dans le scénario, mais il est bon que Nina di Majo fasse tout toute seule, malgré les risques, car les scénaristes sont les instruments des producteurs, ce sont des médiateurs qui ont l'obsession de la commu­nication. »

      Goffredo Fofi, Panorama, 14 février 2002

    • Réalisation
      Nina Di Majo
    • Scenario
      Nina Di Majo
    • Image
      Cesare Accetta
    • Montage
      GioGiò Franchini
    • Musique
      Frame (Leandro Sorrentini, Davide Mastyropaloli
    • Producer (s)
      Giorgio Magliulo
    • Productions
      Dodici dicembre, Rai Cinema
    • Interprètes

      Valeria Bruni Tedeschi, Valeria Golino, Fabrizio Gifuni, Yorgo Voyagis

    • Année
      2001
    • Durée
      1h 37
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom