L’UOMO SENZA COLPA

L’UOMO SENZA COLPA

Ivan Gergolet

1h 52min
2024
  • Monfalcone, ville située au Nord-Est de l’Italie, à la frontière slovène. Angela (Valentina Carnelutti) a la cinquantaine. Elle a perdu son mari des suites d’une maladie causée par l’exposition à la poussière d’amiante. Sa meilleure amie vit le même drame. Les deux femmes tiennent pour responsable l’ex-employeur de leurs maris : Francesco Gorian (Branko Završan). Ce dernier vient d’être hospitalisé pour un AVC dans l’hôpital où travaille Angela. Enrico (Enrico Inserra), le fils de Francesco, ignore le lien entre son père et Angela, et propose à cette dernière de travailler comme soignante à domicile pour son père. Pour Angela, c’est l’occasion de punir celui qui n’a souffert d’aucune condamnation pour le décès de son mari. Cependant, lorsque Francesco reconnaît sa culpabilité, Angela entrevoit enfin la possibilité de mettre un terme à ses aspirations vindicatives, et de tourner la page sur l’injustice subie par elle et ses proches.

    « La recherche pour ce film part de loin, elle naît d’un long parcours, commencé il y a près de quinze ans avec le court-métrage intitulé Polvere. Je suis né à Monfalcone, dans une région où les conséquences de l’exposition à l’amiante sont très présentes. Presque chaque famille a des amis ou des parents qui sont tombés malades et dont beaucoup sont morts. Je voulais raconter l’histoire de personnes qui appartiennent à une communauté empoisonnée de l’intérieur à cause de ce qui lui est arrivé et en raconter les évènements personnels tout en déplaçant l’enquête du conflit social au conflit familial, individuel, personnel et intime. Le film enquête sur ce qui se passe quand quelqu’un subit une injustice et est laissé seul, quand la justice ne joue pas son rôle et que victime et coupable se retrouvent dans la même pièce. »
    Ivan Gergolet, propos recueillis par Fabiana Dallavalle, Messaggero Veneto, 6 avril 2023

  • Réalisation
    Ivan Gergolet
  • Scénario
    Ivan Gergolet
  • Image
    Debora Vrizzi
  • Montage
    Natalie Cristiani
  • Musique
    Luca Ciut
  • Producteur (s)
    Igor Princic, Miha Cernec, Jozko Rutar, Boris T. Matic
  • Productions
    Transmedia, Staragara, Propeler film, avec la contribution du Ministero della Cultura, avec le soutien d’Eurimages, Slovenian Film Centre, Croatian Audiovisual Centre, Friuli Venezia Giulia Film Commission
  • Vente à l’étranger
    Slingshot Films
  • Interprètes
    Branko Zavrsan, Valentina Carnelutti, Rossana Mortara, Livia Rossi, Alessandro Bandini
  • Année
    2023
  • Durée
    112 min
  • Pays de production
    Italie, Slovénie, Croatie
  • Citation
    « Le seul combat que l’on perd et celui que l’on abandonne. »
Et vous, qu’en pensez-vous ?

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d’un *.

Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

Festival du Film Italien de Villerupt

Festival du Film Italien de Villerupt
6 rue Clemenceau
54190 Villerupt


+33 (0)3 82 89 40 22
organisation@festival-villerupt.com

©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom