NITRATE D'ARGENT

NITRATO D’ARGENTO

0h 1min
1996
Story of NITRATO D’ARGENTO
NITRATO D'ARGENTO NITRATE D'ARGENT Réalisé par Ferreri à l'occasion du centenaire du cinéma en 1995, Nitrate d'argent met en scène le public de cinéma, raconte son histoire depuis l'origine. Saynètes début de siècle rejouées par des acteurs trop théâtraux, documents d'archives assez rares et étranges, et extraits de films servent à donner corps à une idée vertigineuse : Ferreri considère les salles comme des temples populaires, des lieux de culte, d'orgie et de ripaille, habitées par des masses hallucinées par ce qu'elles voyaient, littéralement subjuguées et entretenant avec les films une sorte de gigantesque potlatch. Ferreri restitue cette vision babylonienne du cinéma, maison du peuple, véritable lieu d'un fantasme collectif. Sans être son meilleur film, Nitrate d'argent présente l'intérêt de raconter le cinéma dans sa relation primitive, ancestrale, populaire, avec le sacré. L'idée par exemple qu'à l'époque du muet, c'est la salle qui parlait. Ou l'idée godardienne que s'il y a projection, c'est surtout le public, dans sa dimension massive et collective, qui se projette, et projette ses fantasmes. Le dernier plan de Nitrate d'argent nous montre une salle remplie de spectateurs-mannequins : un plan d'après le déluge (télévisuel ?). Pour Ferreri, le spectacle est mort, le cinéma est passé. C'est un autre monde qui commence, sans le peuple, qui a disparu. Et avec lui le fantasme ? Serge Toubiana, Cahiers du cinéma n°515, juillet-août 1997 Hommage à Marco Ferreri, Villerupt octobre 1997  
    • NITRATO D'ARGENTO

      NITRATE D'ARGENT

      Réalisé par Ferreri à l'occasion du centenaire du cinéma en 1995, Nitrate d'argent met en scène le public de cinéma, raconte son histoire depuis l'origine. Saynètes début de siècle rejouées par des acteurs trop théâtraux, documents d'archives assez rares et étranges, et extraits de films servent à donner corps à une idée vertigineuse : Ferreri considère les salles comme des temples populaires, des lieux de culte, d'orgie et de ripaille, habitées par des masses hallucinées par ce qu'elles voyaient, littéralement subjuguées et entretenant avec les films une sorte de gigantesque potlatch. Ferreri restitue cette vision babylonienne du cinéma, maison du peuple, véritable lieu d'un fantasme collectif. Sans être son meilleur film, Nitrate d'argent présente l'intérêt de raconter le cinéma dans sa relation primitive, ancestrale, populaire, avec le sacré. L'idée par exemple qu'à l'époque du muet, c'est la salle qui parlait. Ou l'idée godardienne que s'il y a projection, c'est surtout le public, dans sa dimension massive et collective, qui se projette, et projette ses fantasmes. Le dernier plan de Nitrate d'argent nous montre une salle remplie de spectateurs-mannequins : un plan d'après le déluge (télévisuel ?). Pour Ferreri, le spectacle est mort, le cinéma est passé. C'est un autre monde qui commence, sans le peuple, qui a disparu. Et avec lui le fantasme ?

      Serge Toubiana, Cahiers du cinéma n°515, juillet-août 1997

      Hommage à Marco Ferreri, Villerupt octobre 1997

       

    • Réalisation
      Marco Ferreri
    • Scenario
      Marco Ferreri, Gianni Romoli, David Maria Putorti
    • Image
      Yorgos Arvanitis
    • Montage
      Dominique B. Martin
    • Musique
      Pierre Escoffler, Bernard Leroux
    • Productions
      Salomé SA, Audifilm,, en collaboration avec, A.S.P.(Budapest) et RAI
    • Distribution France
      Steward
    • Interprètes
      Eric Berger, Marc Berman, Doriana Bianchi, Dario Costa,Sabrina La Leggia, laia Forte
    • Année
      1996
    • Durée
      1h 28
    • Pays de production
      France, Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom