PICCOLI CRIMINI CONIUGALI

1h 30min
2021
Story of PICCOLI CRIMINI CONIUGALI
PICCOLI CRIMINI CONIUGALI Rien, non vraiment, Elia (Sergio Castellito) ne se souvient plus de rien. Après un accident domestique, il rentre chez « lui », et avec l’aide de sa femme (Margherita Buy) il tente de recouvrer la mémoire : qui était-il ? Que faisait-il ? Qu’aimait-il ? De souvenir en souvenir, sa femme s’amuse à lui rappeler qui il était, et ce parfois non sans amertume. Auteur de romans policiers, Elia semble toujours tout savoir sur tout. Ainsi leurs échanges sont rythmés de complicité, de sensualité, de passion, d’animosité l’un envers l’autre. Perdus dans ce mélange de sentiments et de ressentiments, l’auteur de polars se joue du passé, tandis que sa femme se joue de lui... un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Les aveux de l’un comme de l’autre ont alors l’effet d’un couperet sans foi ni loi : mensonges et mémoire se conjuguent pour démêler le vrai du faux.   «Le texte pétillant d’Éric-Emmanuel Schmitt a été monté dans les théâtres du monde entier mais n’a étrangement pas donné lieu à une adaptation cinématographique. La même chose s’était produite avec Carnage qui a obtenu un succès mondial. J’ai été immédiatement conquis parce texte dans lequel j’’ai trouvé grand nombre de points communs avec mon vécu, mon couple, les mesquineries, les cruautés, mais aussi les fragilités, les compromis pleins de tendresse, tout ce que l’on doit affronter pour survivre dans un rapport aussi étroit avec une autre personne.Mon projet était de travailler sur ce texte avec deux grands comédiens pour ensuite les enfermer dans un appartement et leur laisser une totale liberté et de jouer au voyeur lorsqu’ils collent au texte original mais aussi lorsqu’ils jugent nécessaire de le trahir, comme seuls les grands comédiens savent le faire.» Alex Infascelli, Dossier de presse    
    • PICCOLI CRIMINI CONIUGALI

      Rien, non vraiment, Elia (Sergio Castellito) ne se souvient plus de rien. Après un accident domestique, il rentre chez « lui », et avec l’aide de sa femme (Margherita Buy) il tente de recouvrer la mémoire : qui était-il ? Que faisait-il ? Qu’aimait-il ? De souvenir en souvenir, sa femme s’amuse à lui rappeler qui il était, et ce parfois non sans amertume. Auteur de romans policiers, Elia semble toujours tout savoir sur tout. Ainsi leurs échanges sont rythmés de complicité, de sensualité, de passion, d’animosité l’un envers l’autre. Perdus dans ce mélange de sentiments et de ressentiments, l’auteur de polars se joue du passé, tandis que sa femme se joue de lui... un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ? Les aveux de l’un comme de l’autre ont alors l’effet d’un couperet sans foi ni loi : mensonges et mémoire se conjuguent pour démêler le vrai du faux.

       

      «Le texte pétillant d’Éric-Emmanuel Schmitt a été monté dans les théâtres du monde entier mais n’a étrangement pas donné lieu à une adaptation cinématographique. La même chose s’était produite avec Carnage qui a obtenu un succès mondial. J’ai été immédiatement conquis parce texte dans lequel j’’ai trouvé grand nombre de points communs avec mon vécu, mon couple, les mesquineries, les cruautés, mais aussi les fragilités, les compromis pleins de tendresse, tout ce que l’on doit affronter pour survivre dans un rapport aussi étroit avec une autre personne.Mon projet était de travailler sur ce texte avec deux grands comédiens pour ensuite les enfermer dans un appartement et leur laisser une totale liberté et de jouer au voyeur lorsqu’ils collent au texte original mais aussi lorsqu’ils jugent nécessaire de le trahir, comme seuls les grands comédiens savent le faire.»

      Alex Infascelli, Dossier de presse

       

       

    • Scenario
      Alex Infascelli, Francesca Manieri, d’après la pièce de théâtre d’Éric-Emmanuel Schmitt Petits crimes conjugaux
    • Image
      Arnaldo Catinari
    • Montage
      Alex Infascelli
    • Musique
      David Nerattini
    • Producer (s)
      Marco De Angelis, Nicola De Angelis
    • Productions
      Fabula Pictures, 102 Distribution, Minerva Pictures, avec la contribution du MiBACT
    • Vente à l’étranger
      Minerva Pictures Group
    • Interprètes
      Sergio Castellitto, Margherita Buy
    • Année
      2017
    • Durée
      90 min
    • Pays de production
      Italie
    Movie, TV Show, Filmmakers and Film Studio WordPress Theme.

    Press Enter / Return to begin your search or hit ESC to close

    En vous inscrivant, vous acceptez nos Conditions générales d’utilisation et notre Politique de confidentialité .

    Les nouvelles adhésions ne sont pas autorisées.

    Festival du Film Italien de Villerupt

    Festival du Film Italien de Villerupt
    6 rue Clemenceau
    54190 Villerupt


    +33 (0)3 82 89 40 22
    organisation@festival-villerupt.com

    ©2021 Festival du Film Italien de Villerupt - Tous droits réservés - Réalisation Agacom